Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2018

J'ai mangé du Jacques ( spectacle musical de reprises )

jaimangedujacques-h.jpg

 

 

 

ESSAION

 

6, rue Pierre-au-Lard

 

75004 PARIS

 

 

 

 

(M° Hôtel de Ville / Rambuteau)

 

LOC. 01 42 78 46 42

 

 

http://www.essaion-theatre.com/

 

chaque lundi et mardi à 19h45

 

jusqu'au : 29 MAI 2018

 

 

avec : Julie AUTISSIER

et Raphaël CALLANDREAU

 

Collaboration artistique : Emilie CHEVRILLON

 

duo-NB.jpg

 

Une affiche qui se veut burlesque et un titre disons … surprenant, lequel fera particulièrement sourire ceux qui à une époque, se sont goinfrés de chocolat Jacquot.

L'idée ( du titre ) en revient paraît-il à Raphaël Callandreau dont les parents lui disaient ( peut-être ? ) quand il était petit, " ne fais pas le Jacques " auquel cas, il est fort heureux qu'il ne les ait pas écoutés.

Car combien de Jacques, compositeurs ou interprètes ont enrichi le répertoire de la chanson française ? Ils sont légion !

 

Aussi par le biais d'habiles et brillants arrangements, le duo, Julie Autissier - Raphaël Callandreau nous offre cette jacquerie destinée à battre en brèche le répertoire anglo-saxon qui envahit notre univers musical depuis des décennies remettant ainsi au goût du jour, des airs indûment écartés sinon oubliés.

 

couleurs.jpg

( photos : Alejandro GUERRERO )

 



Avec humour et fantaisie, ces deux parfaits musiciens nous chantent du Brel, puis passent à Dutronc sans oublier Prévert ou Offenbach ni le regretté Jacques Higelin et bien sûr, les frères du même prénom …

Rassurez-vous, il ne faudra pas aller jusqu'à Compostelle pour les applaudir puisqu'ils sont à l'Essaïon jusqu'au 29 mai, chaque lundi et mardi à 19h45. Ce spectacle est à déguster sans modération.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

19:01 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

18/05/2018

Annonce : J'ai mangé du Jacques

 

 

http://www.essaion-theatre.com/

09:32 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

15/05/2018

ABC D'AIRS ( spectacle musical )

aff.ABCd-airs.jpg

 

 

 

LUCERNAIRE

 

53, rue Notre Dame des Champs

 

75006 PARIS

 

 

(M° N.Dame des Champs)

 

LOC. 01 45 44 57 34

 

 

http://www.lucernaire.fr/

 

du mardi au samedi à 19h

 

dimanche à 16h

 

jusqu'au : 17 JUIN 2018

 

durée : 1h20

 

Mise en scène : Gérard RAUBER

 

avec Anne BAQUET ( voix )

 

Claude COLLET ( piano )

 

Amandine DEHANT ( contrebasse )

 

Anne REGNIER ( hautbois et cor anglais )

 

ABCdairs-2.jpg

 

Quiconque a vu, entendu, Anne Baquet aura toujours envie de la revoir ce, avec un bonheur non seulement sans égal mais qui en réalité ira crescendo car le risque d'être déçu avec elle n'existe pas même si vous multipliez les spectacles dont elle est visiblement l'instigatrice et pour tout dire le moteur incontestable, mieux : l'âme vibrante et ludique.

Qu'elle soit seule ou accompagnée, vous sortirez toujours du lieu en vous disant,

- " c'est encore mieux que la dernière fois ! "

Rendons cependant à César ce qui lui appartient car la mise en scène de Gérard Rauber n'est pas pour rien dans l'action.

 

N'importe, il existe un flux d'énergie et de joyeuse fantaisie qui émane de cette soprano au timbre clair et puissant dont les possibilités semblent sans limites, auquel vient s'ajouter un don de comédienne à l'irrésistible fantaisie.

Choisir de décliner l'alphabet et de l'utiliser comme fil conducteur du spectacle eut pu sembler simpliste si le résultat n'était aussi concluant. Le spectacle commencera donc par des exclamations optimistes avec une entrée collective aussi fracassante qu'inattendue !

 

ABCDAIRS-3.jpg



Pour accompagner notre chanteuse favorite, une pianiste que nous connaissons déjà, Claude Collet ( qui l'accompagnait lors du dernier spectacle ) une contrebassiste : Amandine Dehant à la silhouette fragile mais dont le talent n'est pas mince ainsi qu'Anne Régnier et son hautbois.

Chacune maîtrise son art avec maestria conjuguant perfectionnisme et fantaisie. Car si nos yeux et nos oreilles sont satisfaits, de surcroît, on rit beaucoup, les facéties étant au rendez-vous tandis que le mode d'expression choisi varie au fil des lettres et des compositions que je vous laisse découvrir et dont le contraste est la règle d'or.

Mais chut !  … je ne puis qu'ajouter une seule chose : allez-y car la joie de vivre est au rendez-vous ce dont nous avons tous le plus besoin actuellement.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

10:53 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent