Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2018

TERRITOIRES EXILES TARA-B de Kazem SHAHRYARI / Création

aff.Territ.Exil.jpg

 

 

ART STUDIO THEATRE

 

120 bis, rue Haxo

 

75019 PARIS

 

 

 

(M° Pte des Lilas / Télégraphe)

 

LOC. 01 42 45 73 25

 

Pl. 12 & 9€

 

http://artstudiotheatre.org/

 

les jeudi, vendredi, samedi à 20h30

 

jusqu'au : 15 DECEMBRE 2018

 

Texte et mise en scène : Kazem Shahryari

 

avec : Mehdi Chout : Mara-Z  - Diana Kelly Melicio : Tara-B à 22 ans - Marie-Jeanne Owono : Tara-B à 80 ans - Mathilde Pous : Mira-B - Armane Shahryari : Nello et Paolo - Tatiana Zavialova : les gardiennes

 

cagoules.jpg

 

Des personnages fantomatiques parcourent l'espace scénique, faisant le geste d'ouvrir d'invisibles portes. Puis ils reviennent, visage caché, porteurs de valises - leur seul et unique bien.

La pièce commence en 2018, à Rome dans l'un de ces modestes quartiers où une jeune étudiante sollicite une chambre à louer. Les vieux immeubles semblent garder le souvenir de ceux qui ont séjourné là, laissant sur place un peu de leur âme désormais évanouie.

Obscurément troublée par l'atmosphère qui se dégage du lieu, histoire de se rassurer, la jeune ivoirienne téléphone à son ami resté à Paris lequel se trouve précisément au Père Lachaise donc en compagnie de fantômes, lui aussi ...

Remontons dans le temps.

 

Cette fois l'action se déroule en 1937 où un jeune anti-fasciste ( Nello ) désespère de la Rome de Mussolini. Il s'inquiète de savoir auprès de la logeuse qui, l'a précédé en cette chambre et la gardienne évoque alors le passage de cet homme venu d'Abyssinie, que les miliciens ont un jour emmené et dont on n'a plus jamais entendu parler.

 

Il se nommait : Mara-Z et était artiste-peintre.

 

compagnons.jpg



Nous allons faire sa connaissance ainsi que celle de sa femme Tara-B.

 

Ils vivaient l'un et l'autre dans cette partie de l'Afrique orientale où Haïlé Sélassié régna une première fois en qualité de Négus jusqu'en juin 1936 avant que la présence des italiens ne le contraigne à s'exiler en Angleterre. L'occupation durera de 1935 à 1941.

Or Mara Z, dont le frère vient d'être enlevé par la police comprend lui aussi qu'il est en danger et se voit contraint de s'enfuir. Il décide alors de se rendre à Rome où il espère pouvoir vivre tout en perfectionnant son art. Il ne savait pas encore qu'il venait de se jeter dans la gueule du loup ...

Actuellement, fuyant la misère et la guerre, beaucoup d'hommes, de femmes et d'enfants quittent leur pays d'origine dans l'espoir de trouver ailleurs une vie meilleure.
Certains abandonnent leur famille de l'autre côté, espérant revenir un peu plus tard et parfois, plus personne n'entend parler d'eux. 

 

Pour ceux qui sont restés, c'est l'histoire d'un deuil impossible qui commence …

 

Interview.jpg



Cette pièce est donc tristement d'actualité et il a fallu tout le talent de Kazem Shahryari pour peindre cette dramatique histoire de façon poétique comme lui seul en est capable. Et comme on dit qu'en France " tout finit par des chansons " le spectacle n'y fera pas exception.

Sciemment, je ne vous en dirai pas plus car il faut absolument aller les voir et entendre, vivre avec eux ce témoignage bouleversant inspiré par le Taranta-Babu de Nazim Hikmet, auquel Kazem Shahryari a voulu rendre un vibrant hommage ainsi qu'à tous les exilés de la Terre qui sont ses frères.




Simone ALEXANDRE 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

09:56 Publié dans THEATRE | Lien permanent

28/10/2018

Annonce : Jeanne Added au Trianon lundi 29 & mardi 30 Octobre 2018

 

theatre

 

N.B. Il est possible que le théâtre affiche complet pour ce spectacle mais que les fans se rassurent : en se rendant sur place une demi-heure voire 3/4 d'heure avant, il y a toujours quelqu'un qui ne pouvant assister au concert cherche à céder sa place.Vous pouvez toujours essayer ? ...

 

18:22 Publié dans Annonces, SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

25/10/2018

CHAPITRE XIII de Sébastien AZZOPARDI et Sacha DANINO

aff.Chapitre-XIII.jpg

 

 

 

 

THEATRE TRISTAN BERNARD

 

64, rue du Rocher

 

75008 PARIS

 

 

 

(M° St-Lazare ou Villiers)

 

LOC. 01 45 22 08 40

 

 

Pl. de 20 à 36€

T.R. 11€

 

http://www.theatretristanbernard.fr/

 

 

Tous les jours ( sauf dimanche et lundi ) à 21h

 

Représentation supplémentaire le samedi à 16h

 

 

Mise en scène : Sébastien AZZOPARDI

 

 

avec, Thomas RONZEAU, Tadrina HOCKING,

Patrice LATRONCHE, Alexandre JEROME, Marica SOYER, Philippe de MONTS.

 

restauration.jpg

 

En cette fin-octobre que l'on peut encore qualifier de début de saison, le thriller fait une entrée en force au théâtre. Après MISERY ( d'après Stephen King ) voici que l'épouvante s'impose en choisissant carrément pour mode d'expression le gore et là vous constaterez rapidement que les robinets coulent à flots.

Impossible de trouver un meilleur prétexte puisque l'action semble de prime abord se dérouler au XIIIème siècle, époque durant laquelle sévissait la  " Sainte ( sic ) Inquisition "  pour rapidement s'imbriquer dans les temps actuels, afin d'y découvrir les tribulations d'un auteur qui effectue une retraite en cette abbaye pour pouvoir y écrire tranquillement.

" Tranquillement " n'est peut-être pas le terme qui s'impose, vu les circonstances !!! …

 

repas.jpg



 Histoire de nous mettre tout à fait dans l'ambiance, nous allons assister " en direct " à une décollation, dans le plus pur style médiéval, bien qu'il semble que ce mode d'opération soit revenu à la mode depuis quelque temps …

Jadis, les églises et autres couvents étaient des lieux de refuge inviolable, ensuite les Etats laïques ont cru pouvoir les remplacer par les Ambassades ... mais ne nous égarons pas dans la triste actualité puisque nous sommes au théâtre pour y frémir certes, mais également y exploser de rire !

Avec Sébastien Azzopardi pas de demi-mesure : il y va carrément.

Le personnage de l'auteur qui effectue cette retraite, ( Franz Muller ) est devenu un oiseau de mauvais augure car tout au long des 12 chapitres qu'il écrit, ces scènes horribles qu'il destinait à un public de lecteurs avides d'émotions fortes, vont réellement avoir lieu et sous nos yeux bien sûr. ( Enfer et damnation ! )

 

supplice.jpg

( photos : Emilie BROUCHON )

 



Alors quoi ? Coïncidence, maléfice ? … ou simple prémonition ?

Le chapitre XIII non encore écrit nous en dira un peu plus.

Mais chut ! d'autant que ceux qui dévoileraient la fin ( ce qui n'est heureusement pas dans mes habitudes ) sont prévenus quant aux conséquences de leur acte.

Cette pièce riche en rebondissements - tous plus affreux les uns que les autres - vous attend et à en juger par l'accueil du public, les amateurs de sensations hyper-fortes et de franche rigolade vont s'y précipiter.

N'importe, je me demande encore comment ces fabuleux trucages ont été mis au point  ?

Allez-y, je vous promets que vous ne serez pas déçus et rassurez-vous, je n'ai vu personne s'évanouir sinon de rire.




Simone ALEXANDRE

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

11:01 Publié dans THEATRE | Lien permanent