Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2016

L'éveil du chameau de Murielle MAGELLAN

aff.Eveil-chameau.jpg

 

 

 

THEATRE de l'ATELIER

 

1, Place Charles Dullin

 

75018 PARIS

 

 

 

(M° Anvers)

 

loc. 01 46 06 49 24

 

 

http://www.theatre-atelier.com/

 

Pl. de 10 à 37€

 

du mardi au samedi à 19h

 

matinée le samedi à 16h30

 

Mise en scène : Anouche SETBON

 

avec Barbara SCHULZ, Pascal ELBE et Valérie DECOBERT

 

P.Elbe-B.Schulz.jpg

 

 

Côté jardin - c'est à dire à gauche pour les spectateurs - Mickaël ( Pascal Elbé ) installé à son bureau essaie de se concentrer quand sa petite amie du moment ne vient pas le distraire au téléphone.

 

On comprend très vite qu'il travaille là où il vit, au milieu d'un désordre assez incroyable or il paraît que les lieux où nous vivons nous ressemblent ? ...

Côté cour - autrement dit à droite toujours à destination de ceux qui ne parviennent pas à mémoriser ces expressions en vigueur au théâtre - une femme, la quarantaine discrète,

( Maryse, alias Barbara Schulz ) debout - résume la situation et la raison de la démarche qu'elle s'apprête à effectuer puisque sa fille est enceinte alors que l'auteur de l'acte a pris la poudre d'escampette ...

 

Après avoir mené une enquête approfondie, elle a décidé d'aller voir le père du coupable. Entre parents, on devrait pouvoir trouver un terrain d'entente !



C'était sans compter sur la personnalité du personnage dont l'irresponsabilité n'a d'égal que celle du fils en question.

- " Je m'en fous ! " répondra celui qu'elle ne va pas tarder à traiter de chameau ( expression quelque peu désuète correspondant à l'éthique générale de la dame en question en une époque où les principes ont tendance à voler en éclats. )



Or l'homme " fait dans l'humanitaire " comme on dit, sauf concernant ses proches, la nature humaine n'étant pas à un paradoxe près.

 

les-3.jpg

( photos : Chantal DEPAGNE-PALAZON )



Son assistante, Frédérique ( Valérie Decobert ) va immédiatement flairer le danger … car Maryse est prête à tout pour parvenir à ses fins. Effectivement, elle  " tapera l'incruste " ne reculant devant rien pour convaincre son interlocuteur ; elle ira même jusqu'à utiliser les tarots qu'elle maîtrise de façon quelque peu contestable mais puisqu'elle avait un jeu dans son sac, autant essayer !



Le problème dans cette pièce est que l'on prévoit assez rapidement la suite en quelque sorte inéluctable … Sinon chaque interprète est parfaitement bien dans son rôle.

 

Le buveur de limonade ( quelle drôle d'idée ! ) qui joue les rocs inattaquables va peu à peu se laisser attendrir. La mère revendicatrice va se souvenir qu'elle est aussi une femme sensible au charme d'autres hommes que son époux et l'assistante qui est une ex … va développer quelques regrets mais en revanche les adeptes de " happy end " ne devraient pas ressortir frustrés, bien au contraire !


Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

16:09 Publié dans THEATRE | Lien permanent