Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2007

QUE JE T' AIME ! Courrier du Coeur de Clémence Massart

THEATRE des MATHURINS
36, rue des Mathurins
75008 PARIS
(M° Havre-Caumartin)
Loc. 01 42 65 62 46

du : 24 mai au 3 juin 2007
du mardi au samedi à 21h.
dimanche à 17h.

et du 6 juin au 24 juin 2007
le mardi, jeudi et samedi à 21h.
dimanche à 17h.

d78e3e856e80ddda825d546d931517b7.jpg


Collaboration artistique : Philippe Caubère.

La truculence au féminin ne constitue pas une mince prouesse !
Une fois de plus, Clémence Massart a réussi cet exploit.
Vétue d'une provinciale petite robe rouge à fleurs, un noeud dans les cheveux qui semble y stationner depuis l'enfance ... La Massart nous assène ce courrier du c...oeur ! ... ( Après tout, les deux sont concernés ) C'est qu' elle n'a pas peur des mots notre Clémence or très bizarrement elle peut tout dire, tout se permettre tant son talent emporte tout.
Les situations sont crues ( ... très ! ) mais quoiqu' elle dise, quoiqu'elle fasse cette comédienne hors-norme réussit l'exploit de n'être jamais vulgaire. Chapeau !
Son spectacle englobe toute l'étendue d'une vie depuis la petite fille qui se demande si elle n'est pas enceinte sans savoir exactement comment cela s'est passé ? ( on perd la tête ou pas, allez vous dire ) cette galerie de personnages nous mènera à la veuve septuagénaire qui se ressent encore de furieuses ardeurs!
Jusqu'à quel âge Ninon de Lenclos a t'elle poursuivi sa carrière?
L' antidote aux conséquences était-elle déjà Pernod + naphtaline?
La comédienne envahit la scène à elle seule, chante (dans des tessitures différentes car rien ne l' arrête) s'accompagne à l' accordéon, une clope imaginaire collée au coin des lèvres, se transforme en africaine et chaque fois le miracle s'accomplit. Personnellement, j'ai à plusieurs reprises essuyé des larmes, d'autres ont dû carrément pisser de rire.
Allez-y, faites vite car il ne faut jamais bouder son plaisir.

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

15:10 Publié dans THEATRE | Lien permanent

La Bête au Bois Dormant par lescaramelsfous

Théâtre LE TRIANON
80, Bd Rochechouart
75018 PARIS
(M° Anvers)
Loc. 01 48 24 40 61

5885389fc8bd88e1479b758383b2707b.jpg

& du : 8 au 24 novembre 2007
www.lescaramelsfous.com

Une comédie musicale gaie, très ... ( bis )
La réputation des caramels fous est établie depuis longtemps, à grand renfort de succès, ô combien mérités !
N'oublions pas que Les Dindes Galantes leur valurent une nomination aux Molière 2006 ... et bien, cette trentaine de garçons (et oui, pas moins) revient sur la scène du Trianon qui va pouvoir s'enorgueillir de leurs folies.
Nous avons tous besoin qu'on nous raconte des contes de fées, notre enfance s'en est nourrie et l'âge adulte s'étiole quand il en est privé. C'est ainsi que certains choisiront d'aller à l' église et d'autres au théâtre.
Ici, retour aux moeurs en vigueur à l'époque du grand Will : tous les rôles sans exception seront interprétés par des hommes. Tous, depuis la fée Carabosse jusqu'à la princesse qui, comme il arrive parfois dans la vie à une tête de plus que son Prince Charmant mais les proportions de notre gente damoiselle se limitent elles à cela ? ...
C'est ce que vous découvrirez dans le même lieu (puisqu'il s'agissait de trois soirées programmées en avant-premières) dès le 8 novembre, les jeudi, vendredi et samedi à 20h.30 et ce, jusqu' au 24 du même mois.
Je vous conseille vivement de le noter dans vos agendas car c'est un rendez-vous qui ne saurait s'oublier. Cela dit, vous pouvez compter sur moi pour vous le rappeler car je grille déjà d'impatience ...

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

11:40 Publié dans THEATRE | Lien permanent

MATA HARI un spectacle musical d' Herman van Veen

THEATRE du RENARD
12, Rue du Renard
75004 PARIS
(M° Hôtel-de-Ville)
Loc. 01 42 64 30 53

12 représentations exceptionnelles,
du 22 Mai au 2 Juin 2007
tous les jours y compris dimanches & lundis à 21h.

d2c50dedf4e24702a6e426c92c4d0b47.jpg


avec Gaëtane Bouchez
Wendel Spier, Silke Mehler (danse) &
Martine de Kok (piano & accordéon

L' introduction musicale est à la fois grandiose et dramatique, propice à mettre en condition les plus lymphatiques d'entre nous qui ne pourraient que se sentir immédiatement transportés. Ensuite, Herman van Veen - metteur en scène - a visiblement voulu jouer des contrastes, utilisant ce décrochage de noir et blanc formé par la rencontre : religieuse-danseuse, austérité-sensualité.
Wendel Spier n'est pas Mata-Hari mais seulement son symbole, sa chorégraphie pouvant également évoquer celle de Salomé et pourquoi pas une Isadora Duncan aux longs voiles meurtriers ? Mais ne nous égarons pas ...
L' histoire telle qu'elle nous est narrée est véhiculée par Anna,
l'amie de toujours qui vient témoigner devant ce tribunal, les pièces à conviction étant cette robe et ce chapeau couleur de sang vif.
Or en période de guerre que vaut la vie d'une courtisane soupçonnée de connivence avec l' ennemi ?
Résolument, Herman van Veen et Gaëtane Bouchez qui a écrit l'adaptation française, n'ont pas voulu nous présenter un drame, que dis-je, une tragédie moderne évitant toute situation pléonastique pour mettre au point ce spectacle musical un peu à la façon dont les souvenirs enjolivent les pires moments d' une vie.
Les voix sont agréables qu'il s'agisse de celle de la comédienne-adaptatrice ou de cette autre, plus puissante dans le mode d'expression appartenant à Martine de Kok qui avec un bonheur égal, accompagne à l' accordéon ou au piano.
Les interventions ponctuelles de Silke Mehler constituent un véritable délice tant la comédienne illustre ses personnages successifs avec cet esprit malicieux qui semble la caractériser en une totale implication.
Je ne déplorerai qu'une seule chose qui est l'utilisation de ces micros " brosse à dents " dont la présence sécurise peut-être les interprètes mais ampute notre enthousiasme qui se voudrait entier. A ce détail près, les spectateurs devraient passer une excellente soirée.

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

11:35 Publié dans THEATRE | Lien permanent

18/05/2007

VIERGE & REBELLE, One Woman Show de Camille Broquet

THEATRE LE BOUT
6, rue Frochot
75009 PARIS
(M° Pigalle)
Loc. 01 42 85 11 88

Mise en Scène : Alexandre Delimoges

medium_Camille.jpg


Papier supprimé à la demande des intéressés qui ne supportent absolument pas la critique.
Je leur souhaite beaucoup de courage pour l' avenir !

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

11:45 Publié dans THEATRE | Lien permanent