Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2015

QUITTE OU DOUBLE de Jeff DIDELOT

aff.quitte-ou-double.jpg

 

COMEDIE de PARIS

 

42, rue Pierre Fontaine

 

75009 PARIS

 

 

(M° Blanche)

 

loc. 01 42 81 00 11

 

http://www.comediedeparis.com/

 

Pl. 26€ - de 26 ans : 10€

 

A 19h30 du mardi au samedi

 

 

jusqu'au : 29 AOUT 2015

 

 

Mise en scène : Dominique MEROT

 

avec Hélène DEREGNIER, Philippe GRUZ et Jeff DIDELOT

 

époux.jpg

 

Un couple, au bout de 10 ans de mariage …

 

Comme d'habitude, Monsieur se fait servir,  tout en se réservant la possibilité de critiquer le repas s'il est loupé. Jean-Pierre et Laure constituent ce que l'on a coutume de désigner sous l'appellation de " couple classique. " ...

 

Laure ressasse ses rancoeurs tout en conservant - encore pour quelque temps - la faculté d'ironiser par le biais de chansons de circonstances, dont Jean-Pierre n'écoute même pas les paroles ce qui le dispense de décrypter le message envoyé.

 

 

Non seulement ce dernier approche de la cinquantaine ce qui est comme chacun sait," l'âge critique " pour les hommes, période où ils font le plus de bêtises … mais de surcroît, l'époux est au chômage depuis 3 longues années, ayant perdu son entreprise à une table de jeux ! ...

( certains ne font pas dans la dentelle ) 

Sinon, il a tout du distrait ce qui est peut-être la méthode qu'il a trouvée pour excuser son manque de consistance ?

 

 

visiteur.jpg

 

 

Un troisième personnage ne tardera pas à apparaître et c'est à ce moment précis que l'action va se corser. Classique trio faisant florès au théâtre dit de boulevard : le mari, la femme et l'amant éventuel mais les rôles seront peut-être ici interchangeables ? Vous le saurez si vous allez joindre vos applaudissements à ceux déjà nombreux qui émaillent la pièce de bout en bout.

 

Jeff Didelot maîtrise parfaitement l'écriture, laquelle fait mouche en permanence, émaillant son texte de clins d'oeil à l'actualité ce, pour le plus grand plaisir des spectateurs, lesquels s'esclaffent ou gloussent de contentement.

 

Evoquer un problème grave ( car le jeu en est un ) par le biais de la comédie, constitue la meilleure façon d'aborder la question, même si en ce domaine on ne dissuade jamais personne. Seule évidence, nous passons en compagnie de ce trio un excellent moment or le théâtre n'a t'il pas été inventé pour cela ? … Parfois il est permis d'en douter; ici ce n'est certes pas le cas. A voir par conséquent. 

 

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

16:13 Publié dans THEATRE | Lien permanent