Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2013

RADIO TRENET de Jacques Pessis

L.Gabriele-P.Ogouz.jpg

VINGTIÈME THÉÂTRE

7, rue des Plâtrières

75020 PARIS


(M° Ménilmontant)


Loc. 01 48 65 97 90



Pl. 25€ - Seniors : 20€,

Etud. 13€

 

Du mercredi au samedi à 21h.30

Dimanche à 17h.30

 

jusqu'au : 16 février 2014

 

Chansons de Charles TRENET


Mise en scène : Philippe OGOUZ


avec Jacques HAUROGNE, Léa GABRIELE, Philippe OGOUZ


au piano et arrangements : Roger POULY

 

Pessis-Haurogné.jpg


 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgCa, pour y avoir de la joie au Vingtième, 

" y' a d' la joie ! "

C'est même un lieu de fête, par excellence.

Vous pouvez actuellement y passer une soirée exceptionnelle en enchaînant deux spectacles hors pair : Mystère Sax et Radio Trenet.

Vous repartirez de là, avec la joie au coeur, c'est garanti ! En ces temps moroses, cela fait du bien. En parlant d'états d'âmes - précisément - le second spectacle (tout comme le premier, du reste) nous permet de comparer les époques qui - il faut bien le reconnaître - n'ont jamais été particulièrement faciles ...

Pourtant nos aînés qui eux, ont connu la guerre et même les persécutions savaient cultiver la bonne humeur. Pourquoi cette habitude salvatrice s'est elle perdue ? Il est permis de se poser la question.

Avec Radio Trenet nous assistons aux années glorieuses quoique encore un peu balbutiantes, de la TSF, celles où les artistes étaient invités en direct à " faire leur show " et où la pub, bon enfant se nommait encore " réclame " et se déclinait avec humour ...

Pour composer ce spectacle, une pétillante interprète, en la personne de Léa Gabriele fournit l'indispensable touche féminine auprès d'un trio de choc, composé de Jacques Pessis au piano

( lequel a également écrit le texte que nous entendons ) avec à ses côtés un Philippe Ogouz, étonnant dans ses moments de drôlerie. (n'oublions pas qu'il a également signé la mise en scène) et le trop rare Jacques Haurogné dans le rôle du fou chantant.

Ce dernier réussit à incarner Trenet sans passer par l'imitation pure et simple c'est à dire, en restant lui-même tout en évoquant parfaitement l'original ce qui constitue un exploit ! Mais nous savons depuis longtemps que l'homme a plus d'une corde mélodieuse à son arc. Et puis, c'est l'occasion rêvée pour réviser ce répertoire où la poésie était immanquablement au rendez-vous. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

TRENET-les-4.jpg

( photos : Mirco Magliocca )

Vingtième.jpg

15:20 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent