Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2015

Arthur Rimbaud, les Illuminations

visuel-Rimbaud.jpg

 

Théâtre Essaïon

 

6, Rue Pierre-au-Lard

 

75004 PARIS

 

 

(M° Rambuteau ou Hôtel de Ville)

 

Loc. 01 42 78 46 42

 

 

http://www.essaion-theatre.com/

 

 

les lundi et mardi à 21h30

 

 

du 2 FEVRIER au 10 MARS 2015

 

 

Mise en scène : Nicolas Thuet

 

Musique originale et piano : Bob Boisadan

 

avec : Maud Philippon, Vincent Favre et Nicolas Thuet

 

 

les-illuminations.jpg

 

 

En écoutant Rimbaud et ce, quelque soit la façon dont il est dit, on se pose immanquablement la question : " mais comment pourrait-on ne pas être rimbaldien ? " tant il est évident qu'Arthur est à la poésie ce que Mozart fut à la musique.

 

" J'ai seul la clé de cette parade sauvage " …

 

De par la volonté de Nicolas Thuet (metteur en scène et interprète) ils seront trois à l'avoir (cette clé) et même quatre en comptant le talentueux pianiste qui les accompagne. (Bob Boisadan) 

 

A la question classique : " si vous étiez sur une île déserte, quel texte emporteriez-vous ? "  sans doute serions nous nombreux à répondre " Les Illuminations " … tant la lecture de ces poèmes en prose transporte celui ou celle qui les lit.

 

Ici donc, le texte nous est fourni en passant par le prisme de trois comédiens dont une comédienne,( Maud Phillipon) chanteuse également. Le parti-pris se veut ludique et les interprètes se donneront ainsi la réplique au fil des citations.

 

 

M.Phillipon.jpg

 ( photos : JM V )

 

 

Je voudrais décerner une mention spéciale à Vincent Favre qui grâce à sa voix claire et à sa jeunesse est le plus susceptible de nous rapprocher du personnage qui écrivit ces textes.

En outre, le comédien s'implique totalement, ne décrochant pas une seconde et véhiculant un enthousiasme qui fait merveille ici. Un peu de lumière dans la grisaille hivernale est donc la bienvenue.

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

11:48 Publié dans SPECTACLE MUSICAL, THEATRE | Lien permanent