Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2010

FOOTLOOSE, la comédie musicale Pop/Rock.

visuel-foot.jpg

ESPACE PIERRE CARDIN

1, avenue Gabriel

75008 PARIS

(métro & parking : Concorde)

Réserv. 0 892 68 36 22 (0,34€/min)

Pl. 48,30€ - 39,50€ - 26,30€

du mardi au samedi à 20h.30

samedi & dimanche à 15h.30

d'après le scénario de DAN PITCHFORD.

avec Arno DIEM, Tatiana MATRE, Fabrice de La VILLEHERVE, Lisbeth GULDBAEK, Yann HERVE, Lina STOLTZ, Gwenaëlle DERAM, Eric NICOLAS, Cerise CALIXTE, Christian SCHUMMER, Caryn TRINCA, Adrien OVAKI, Nicolas TURCONI, Stéphanie GINEAU, Alexis LOIZON et Alberto CENTOFANTI.

 

la-station.jpg

 

Le style comédie musicale américaine ne constituant pas ordinairement " ma tasse de thé " (comme on dit) je mentirais en affirmant que j'ai accroché tout de suite.
Beaucoup de clinquant, une sono un peu trop forte, des projecteurs qui s'amusent à aveugler le public mais par dessus tout cela, il faut le reconnaître, une équipe de jeunes comédiens-chanteurs-danseurs (parfois acrobates) qui ont une pêche de tous les diables !
Nous connaissons la place tenue par la religion aux Etats-Unis, par conséquent nous ne nous étonnerons pas du pouvoir hégémonique que ce pasteur exerce sur les ouailles de sa paroisse. Or à quelques temps de là, un drame est survenu et depuis, cet homme a décidé d'interdire la danse et la musique rock à toute la bande de jeunes dont il pense avoir la responsabilité.
Il suffira de l'arrivée d'un nouveau membre dans la communauté, lui-même traumatisé pour d'autres raisons afin que l'ordre établi bascule et peut-être, finalement, dans le bon sens ? ...
Un beau garçon, une histoire d'amour, une rivalité, le schéma reste très made in U.S.A. et la traduction et adaptation que l'on doit aux soins conjugués de Nicolas Laugero-Lasserre et Jacques Collard se veut visiblement respectueuse de l'oeuvre initiale. Pourquoi en serait-il autrement puisque le spectacle a fait un tabac tant à Broadway qu'à Londres et ce, durant plus de 4 ans ?
Les filles rêvent toutes ici du mari idéal et les garçons affichent des allures de cow-boys. Bien que n'étant pas de culture anglo-saxonne, tant d'énergie force l'admiration d'autant que le spectacle - qui vient de démarrer - ne peut que s'améliorer de jour en jour.
Parfois il est bon de se laisser porter sans trop se poser de questions et de vivre l'instant présent en se disant que c'est la fête, tout simplement.

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

footloose-4.jpg

photos : Jean-Michel G

15:43 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

08/09/2010

Je cherche un millionnaire pour manger des z'homards.

bustier.jpg

Théâtre Essaïon

8, rue Pierre-au-Lard

75004 PARIS

(M° Hôtel de Ville ou Rambuteau)

Loc. 01 42 78 46 42

Pl. 20€ - T.R. 15€

les vendredi et samedi à 21h.30

jusqu'au : 23 octobre 2010 -

Théâtre musical conçu et interprété par Marina Glorian

accompagnée à l'accordéon par Laurent Derache ou Maxime Perrin

Mise en scène : Vincent Coppin.

 

Chansons réalistes et ambiance de cabaret dans la petite salle voûtée de l'Essaïon où un charmant petit personnage, espiègle au possible, jolie à damner un saint chante le répertoire qui fit la gloire de la chanson française en lui apportant sa fraîcheur mutine. Il m'a semblé cependant que Marina Glorian alias Mitsou était plus comédienne que chanteuse mais quelle comédienne !
Le moindre geste de sa part, le plus petit déplacement nous ravit car on a alors l'impression - que dis-je ? ... la conviction que personne en ce domaine, ne ferait mieux qu'elle. Car la scène, c'est son fief, sa patrie, l'endroit où elle ne peut que se révéler exceptionnelle. Certes le millionnaire qu'elle cherche ne risque pas de se nommer Onassis et ce, pour plusieurs raisons mais sa gouaille, son énergie pétillante ont vite fait de masquer les quelques petites imperfections vocales qu'une oreille exigeante pourrait déceler. Nature comique indéniable elle déclarera par le biais d'une chanson, " fumer de l'eucalyptus, priser de la naphtaline et se piquer à l'eau de javel " ...
Quand on constate le résultat, on a tous envie d'essayer !
Avec elle, véritable partenaire de scène un accordéoniste fournit le contrepoint indispensable à sa prestation. Le soir où j'ai vu le spectacle Laurent Derache l'accompagnait et force est de reconnaître que c'est un excellent musicien.
Leur complicité apporte un élément supplémentaire à la mise en scène réalisée par Vincent Coppin. Une bien belle soirée porteuse de bonne humeur attend tous ceux qui prendront le chemin qui mène à l'Essaïon.

Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

aveclemusicien.jpg

Marina Glorian en compagnie de Maxime Perrin.

11:29 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

13/06/2010

Les douze pianos d'Hercule de Jean-Paul Farré.

aff.JP-Farre.jpg

PETIT HEBERTOT

78 bis, bd. des Batignolles

75017 PARIS

(M° Villiers)

Tél. 01 55 63 96 06

Pl. 20€ - T.R. 15€

tous les jours à 19h.30

(sauf les dimanche et lundi)

MOLIERE DU THEATRE MUSICAL 2010

Reprise exceptionnelle.


De et avec Jean-Paul Farré,

Mise en scène : Jean-Claude Cotillard.


La scène en solo, Jean-Paul Farré connaît. Il y fit très souvent ses gammes et en virtuose, qui plus est. Après ses " Vingt ans de pianos forcés ", il revient en ajoutant au nombre quatre ans de plus et un clin d'oeil à Héraklès pour des facéties de vieux gamin. Où est la clé ? ... cette clé que nous cherchons tous car c'est celle du génie que peu trouvent mais il lui arrive souvent de mettre la main dessus et ce n'est pas un gag. Son piano est une vraie boite à outils, une caverne d'Ali Baba, une luge sur laquelle il n'hésitera pas à surfer. Les tabourets historiques sont truqués et le match de ping-pong peut commencer. Pas besoin de partenaire, il se suffit à lui-même car il est partout et nous raconte son histoire, pardon celle de Frédéric Pinchot en prenant les virages au plus serré au moyen de ce bolide qui ressemble à un piano et pour cause puisque c'en est un. Car s'il n'avait été comédien, Jean-Paul Farré eut pu être concertiste. D'évidence, la fantaisie lui collait trop à la peau, l'homme avait besoin de bouger, vous l'imaginez vous, enchaîné à son piano durant des heures, chaque jour ? C'est sérieux un concertiste et reconnaissez que cela ne rit pas beaucoup or le rire est sa raison d'être et devient la nôtre quand nous avons rendez-vous avec lui. Et puis en nous amusant, il nous éduque aussi. Vous saviez que depuis 1901 les pianos ont la queue tournée vers l'Est ? Personnellement, je l'ai appris. Ah ! la musique chinoise et la gamme pentatonique ... on ne s'attendait pas à entendre cela pas plus qu'à le voir évoquer les trois révolutions pianistiques s'étalant entre 1850 et 1950.
En cette époque où hélas, les clowns disparaissent, il nous reste fort heureusement celui-là et c'est le plus beau compliment que nous puissions lui faire car ce métier est de tous, le plus noble qui soit.



Simone Alexandre
www.theatrauteurs.com

les-12pianos.jpg

 

16:36 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent