Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2016

Les banquettes arrières, chanteuses par accident à cappella

ACP LA MANUFACTURE CHANSON

 

124, avenue de la République

 

75010 PARIS

 

 

(M° Père Lachaise)

 

tél. 01 43 68 19 94

 

de passage à Paris les 4 & 5 décembre 2015

 

& les 8 & 9 janvier 2016 à 20h30

 

BA-Pierre Noirault.jpg

( photo : Pierre Noirault )

  

 

Un tsunami a ravagé les coiffures inspirées des années 40-50, la tenue scénique ( épaules et jambes nues ) bat en brèche les voiles islamiques et le choix des couleurs ( rouge et noir ) est lourd de signification ...

 

Ces trois Furies ( à prendre au sens mythologique du terme ) n'ont ni dieu ni maître mais une belle complicité. Du reste, tout le spectacle fonctionne là-dessus.

 

Pourquoi ce nom ? ... " Les banquettes arrières " 

Ont-elles décidé de prendre la route pour éviter les routiers ? Nous ne pousserons pas plus loin l'indiscrétion ; en tout cas, nul musicien accompagnateur - elles font tout elles-mêmes, a cappella et à pleine voix.

 

" On fait c' qu'on peut " déclareront-elles faussement modestes car elles peuvent beaucoup, surtout en direction du burlesque ! …

 

Disons le tout net, ces dames ne font pas dans la dentelle, ce sont des baroudeuses qui tiennent volontiers des propos scabreux mais ont le mérite de jouer sur le " comprenne qui veut " mode d'expression en vigueur au début du siècle précédent quand les chansons étaient encore coquines.

 

Certes, les grimaces sont parfois excessives et les propos à l'emporte-pièce mais la première surprise passée on s'habitue très vite et le rire de la salle est communicatif.

 

- Marie Rechner a commis ces textes et l'humour est à son image, massif, dévastateur et clownesque.

 

- Fatima Ammari-B ( entre deux gags ) use et abuse agréablement de sa belle voix grave,

 

quant à Cecile le Guern ( dont la maman était coiffeuse, paraît-il … il vaut mieux le savoir ! ) celle-ci campe sa silhouette héronesque sur scène, telle une balafre, ce qui ajoute indubitablement du caractère au spectacle !

 

Comme ces dames bougent beaucoup, stationnant peu sur place, je vous livre les dates de leur tournée et si vous passez par là en même temps qu'elles, n'hésitez pas à aller les applaudir car leur énergie mérite amplement votre soutien.

 

   - 15 janvier Nogent le Rotrou (28) · 16 janvier Ligné (44)  · 22 janvier Poix de Picardie (80) 23 janvier St Pierre les Elbeuf · 28 janvier Flixecourt (80) · 29 janvier Gauchy (02) · 30 janvier Grenay (62) · 12 février St Xandre (17) · 13 février Uzel (22) · 26 février Caudry (59) ·27 février Chambly (60) · 28 février Vitré (35) · 5 mars Millau (12) · 8 mars La Garde  (83) · 25 mars St Jean de Boiseau (44) ·1er avril Merville (59) · 2 avril Bray (59) · 29 avril Schiltigheim (67) · 30 avril St Maure de Touraine (37) · 6 mai la Gacilly (56) - 13 mai Witry les Reims (51) ·27 mai Noyal sur Vilaine (35) ·28 mai Iffendic (35)

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

08:12 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

21/12/2015

New Lyrique Boys Band : LA DO RE ETC

Aff.LA DO RE.jpg

 

COMEDIE CAUMARTIN

 

25, rue Caumartin

 

75009 PARIS

 

 

(M° Havre-Caumartin)

 

 

loc. 01 47 42 43 41

 

 

Pl. 26 à 34€

 

 

http://www.comedie-caumartin.com/

 

à 19h. du mardi au samedi

 

jusqu'au : 31 DECEMBRE 2015

 

Mise en scène : François Rollin

 

avec Christophe de Biase ( baryton ) 

Fabrice Maître ( ténor ) 

Olivier Hernandez ou Xavier Mauconduit

(en alternance) 

Olivier Naveau ( baryton )

 

et Landry Chosson au piano.

 

Boys-Band-1.jpg

 

 

La New Lyrique Boys Band a visiblement un objectif qui consiste à faire voler en éclats le carcan dans lequel s'enferment trop souvent les interprètes de ce mode d'expression que l'on désigne communément par

" Grande Musique " ou simplement Opéra.

 

Pour eux et grâce à eux, il n'y a pas de genre mineur tout dépend de la façon dont le morceau choisi est interprété. Certes, derrière l'intention réside bien quelque malice car c'est avec humour que le répertoire lyrique ( mais pas seulement ) sera présenté à nos oreilles rapidement conquises.

 

Un pianiste en frac et moustache de séducteur des années 50 sera là pour diriger les interprètes ( en théorie ) car ces derniers ont la facétie facile.

Deux barytons ( dont un baryton-basse, m'a t'il semblé ? ) et deux ténors se partagent le répertoire qui va du lyrique à la comédie musicale en passant par Pierre Perret sans oublier un très rapide mais joyeux dérapage en direction du corps de garde, chanson qui fit glousser quelques mémères émoustillées par le propos.

 

Boys-band-3.jpg

( photos : LOT )

 

 

La maîtrise vocale de ce quatuor est parfaite et la puissance d'expression bien plus qu'indéniable. Si vous ajoutez à cela une fantaisie sans limite vous saurez qu'en allant les voir et entendre, vous allez passer une excellente soirée. Vous auriez tort de vous en priver. Et puis des DVD sont en vente à la sortie du théâtre afin de prolonger le plaisir mais également pour ceux qui seraient en panne d'idée de cadeau en cette période de fin d'année.

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

16:18 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

11/12/2015

Le jour où j'ai rencontré Franz Liszt de Pascal Amoyel

Aff.Amoyel-Listz.jpg

 

 

THEATRE LE RANELAGH

 

5, rue des Vignes

 

75016 PARIS

 

 

 

(M° La Muette ou Passy)

 

 

loc. 01 42 88 64 44

 

 

 

http://www.theatre-ranelagh.com/

 

Pl. 32 & 38€

 

-26 ans : 10€

 

 

A 20h45 du mardi au samedi

 

A 17h. le dimanche

 

Spectacle musical conçu et interprété par Pascal AMOYEL

 

Mis en scène par : Christian FROMONT

 

Amoyel-Listz.jpg

 

A l'origine de toute carrière artistique, on trouve presque toujours une passion admirative.

Pour Pascal Amoyel, ce fut Liszt qui en quelque sorte, lui montra la voie qu'il devait emprunter : " faire comme Franz, donner des concerts " allait pour lui, très jeune, devenir une obsession. C'est donc à cette fascination que nous devons le privilège de l'applaudir aujourd'hui.

 

Tout comme Mozart, Liszt fut un enfant prodige et tout comme lui, sa carrière fut aussi fulgurante que brève mais il vécut plus longtemps.

 

Adulé de ses contemporains, Franz Liszt se réfugia dans le mysticisme à l'âge de 35 ans. Quelle force de caractère lui fallut-il pour tourner ainsi le dos à la gloire ? ! " Vanitas, vanitatum et omnia vanitas " la célèbre citation empruntée à l'Ecclésiaste a fort heureusement pour nous épargné l'artiste que nous sommes venus applaudir. La comparaison s'arrêtera donc là.

 

Tour à tour virtuose, conteur, voire magicien, Pascal Amoyel revisite la vie de celui qu'il s'est choisi pour mentor au delà du temps.

 

Or, comme tout musicien - fut-il compositeur - est obligatoirement amené à interpréter les oeuvres de ses prédécesseurs, son hommage inclura chronologiquement Bach, Mozart, Czerny, Beethoven, Chopin et même Wagner sans oublier ses propres improvisations.

 

piano.jpg

 

La mise en scène conçue par Christian Fromont permet à l'interprète de ne pas rester rivé à son piano, ses déplacements auront donc valeur de respirations humoristiques grâce auxquelles il amusera l'auditoire avec parfois, la complicité de Sylvain VIP car s'il n'avait été musicien, Pascal Amoyel eut été magicien (rêve d'enfant, sans nul doute !)

 

Le spectacle dure 1h20 et nous réserve de purs moments de bonheur intense.

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:58 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent