Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2015

KIKI DE MONTPARNASSE d'après Souvenirs retrouvés de Kiki de Montparnasse

aff.KIKI.jpg

 

LUCERNAIRE

 

53, rue Notre Dame des Champs

 

75006 PARIS

 

 

(M° Vavin & N.D.des Champs)

 

 

loc. 01 42 22 66 87

 

 

http://www.lucernaire.fr/

 

 

du mardi au samedi à 21h30

 

dimanche à 19h

 

jusqu'au : 18 OCTOBRE 2015

 

THEATRE NOIR / 1h15

 

Mise en scène : Jean-Jacques BEINEIX

 

avec Héloïse WAGNER

 

accompagnée de : Rémi OSWALD ou Jean-Yves DUBANTON et Rodrigue FERNANDES

 

mains-en-l-air.jpg

 

 

De St-Michel à Montparnasse en passant par Notre Dame des Champs, la Rive Gauche vient de se lancer dans la kikimania.

En effet, après le succès rencontré durant tout l'été, Milena Marinelli reprendra le rôle de Kiki de Montparnasse au Théâtre de la Huchette dès le 15 septembre.

 

Depuis le 29 Août au Théâtre du Lucernaire, Héloïse Wagner mise en scène par Jean-Jacques Beineix est l'égérie du Montparnasse des années 20 …

 

Et pour illustrer le fameux " jamais deux sans trois " dès le 5 septembre Françoise Taillandier reprendra au Guichet Montparnasse (chaque samedi à 22h) le rôle qu'elle a créé en mai 2013 à la Vieille Grille.

 

 

Kiki (Beineix).jpg

 ( © J.J. Beineix )

 

Ayant déjà couvert le spectacle de la Huchette, je suis donc allée au Lucernaire assister à une représentation mise en scène par le célèbre réalisateur de films. Cette fois pas de lune dans le caniveau mais les seins de Kiki à l'air !  N'oublions pas que la dame fut un célèbre modèle qui posa pour de prestigieux artistes et contribua de ce fait à révéler leur génie. Evocation de Fujita, Soutine, Modigliani sans oublier Man Ray dont elle fut un temps le Violon d'Ingres …

 

Privilégiant le " parlé-chanté "  (ce qui n'était pas absolument le cas de Milena Marinelli capable de tenir la note - comme on dit - puisque bénéficiant d'une sérieuse formation musicale ) Héloïse Wagner ajoute à l'esthétisme conçu, voulu par le metteur en scène, une indéniable maîtrise de la danse et présente un non moins indéniable talent de comédienne à l'élocution parfois mordante.

 

Pour l'accompagner, deux musiciens et non des moindres étaient présents sur scène : Rémi Oswald à la guitare et Rodrigue Fernandez à l'accordéon. Les vidéos signées Christian Archambeau sont superbes et on passe en leur compagnie une excellente soirée.

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

09:21 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

24/07/2015

ANNE BAQUET Non, je ne veux pas chanter

Anne-Baquet-h.jpg

 

LUCERNAIRE

 

53, rue Notre Dame des Champs

 

75006 PARIS

 

 

(M° N.D.des Champs)

 

loc. 01 45 44 57 34

 

 

http://www.lucernaire.fr/

 

 

Pl. 10 à 25€

 

 

du mardi au samedi à 19h

 

le dimanche à 15h

 

 

jusqu'au : 9 AOUT 2015

 

De et avec Anne BAQUET

 

accompagnée au piano par Grégoire BAUMBERGER

 

mise en scène : Claudine ALLEGRA

 

lumières : Jacques ROUVEYROLLIS

 

 

non-je-ne-veux.jpg

 

 

 

Cela fait un bon nombre d'années que je suis attentive à la carrière d'Anne Baquet aussi puis-je vous dire que cette artiste est en constante évolution, fait assez rare pour être souligné.

 

 

" Toujours plus haut " semble être la devise de cette soprano et la dame ne cesse de peaufiner son Art qui du reste, est multiple.

 

 

Aussi quand elle affirme " Non, je ne veux pas chanter " entendez qu'elle ne veut pas seulement chanter car elle sait également danser et pratique la facétie humoristique comme personne.

 

Le spectacle commence par un classicisme décalé en un océan de velours rouge lequel est destiné à dévoiler une belle complicité …

 

La langue russe riche en voyelles, favorisant l'art lyrique, Anne se transformera en Zemphira personnage de l'opéra de Serge Rachmaninov sur un livret écrit par Pouchkine intitulé " Aleka " ouvrage peu connu en France il est vrai, mais qui donne un aperçu des possibilités de l'interprète à supposer qu'elles aient encore besoin d'être prouvées ! 

 

Comme ce spectacle est éclectique, le style changera, la langue aussi bien sûr et le répertoire français cette fois se voudra plus primesautier voire coquin, parfois.

 

Le pianiste ( virtuose devrais-je dire ) Grégoire Baumberger, l'accompagne également de ses mimiques participatives et prouvera même qu'il sait chanter, de même qu'il l'a suivra un peu plus tard en une sorte de chorégraphie à deux où les conseils de Claudine Allegra s'avèreront judicieux.

 

C'est drôle de bout en bout, la technique est irréprochable, le professionnalisme évident et l'on passe en leur compagnie un excellent moment. Voilà de quoi réjouir ceux qui restent à Paris mais également ravir le touriste. Par conséquent : à ne pas manquer. 

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

09:04 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

10/07/2015

Rue de la Belle Ecume de Christian Faviez

aff.rue-belle-ecume.jpg

 

THEATRE DEJAZET

 

41, boulevard du Temple

 

75003 PARIS

 

 

(M° République)

 

 

loc. 01 48 87 52 55

 

 

http://www.dejazet.com/

 

 

A partir du 26 Juin jusqu'au 26 Septembre 2015,

 

du mardi au samedi à 19h

(matinée le samedi à 14h30)

 

2 relâches exceptionnelles : vendredi 18 & samedi 19 Septembre

 

 

Durée : 1h.30

 

 

 

Auteur du spectacle : Christian FAVIEZ

 

Compositeur de la partition musicale : Philippe BRAMI

 

Direction musicale, interprète musicien piano, accordéon, accordina : Roland ROMANELLI

 

Interprète musicien guitariste : Jeff MIGNOT

 

avec au chant et à la comédie : Emily PELLO & Laurent VIEL

 

Voix de la radio : Patrice LAFFONT

 

Création lumières : Jacques ROUVEYROLLIS

 

 

 

R.belle-ecume-2.jpg

 

 

 

Décor en trompe l'oeil, une rue pavée avec face à nous, une boutique telle qu'il y en avait jadis puis bien réels cette fois - côté cour - un banc public et côté jardin, un immense piano avec Roland Romanelli majestueux tel Dieu le père, le visage encadré d'une cascade de cheveux immaculés, nous faisant don de la puissance de son jeu pianistique mais pas seulement … 

 

Rappelons nous que les chansons constituent la Belle Ecume de nos jours magnifiés par elles.

 

Ici, Christian Faviez a voulu nous faire entendre une toute autre version, originale celle-là, car si les hommages rendus sont louables, ils sont forcément en deçà de l'original alors que grâce à lui, nous allons au coeur des choses, mieux à l'origine de leur inspiration. 

 

Ainsi, Brel attendit Madeleine, nous faisant part de ses états d'âme mais cette fois c'est à elle de s'exprimer, de nous dire pourquoi elle n'est pas venue …

 

Pour accompagner les interventions des interprètes chanteurs et comédiens ( ils sont deux : Emily Pello et Laurent Viel ) le Maître Romanelli utilisera en plus du piano, accordéon et accordina. Jeff Mignot lui, sera à la guitare.

 

Ces hommages sont en fait des témoignages inédits, c'est ainsi que pourra s'exprimer le légionnaire de Piaf, qu'ensuite Léo dont l'ombre hante toujours le Déjazet nous rappellera que " Tout se paume " ( et ce n'est pas un jeu ) - que Vian ressuscitera de façon éphémère un Mutin de 1917 qui faute de l'avoir entendu, n'avait pas déserté à temps.

 

Ponctuellement un immense appareil des années 50 diffusant " Radio Belle Ecume " grâce à la voix de Patrice Laffont, manifeste son omniprésence côté cour, c'est à dire, côté coeur. 

 

Viendront ensuite, l'Egyptienne ( vous savez ... Yolanda ) puis Paulette que tous les copains suivaient à bicyclette, sans oublier Félicie qui remettra les pendules à l'heure, tandis que l'aigle noir qui inspira Barbara, altier, surplombera le paysage. J'en passe car il faut bien vous laisser le plaisir de la découverte.

 

 

L.Viel-E.Pello-NB.jpg

 ( photos : Benoît GRANIER )

 

 

Nos deux interprètes ( chant et comédie ) rivalisent de talent, portés, que dis-je ? ... littéralement habités par la beauté des textes que nous découvrons ici.

 

Voilà un magnifique et original spectacle musical destiné à enchanter notre été . Ne passez pas à côté, car c'est à voir et revoir même, pour le plaisir.

 

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

 

14:06 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent