Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2015

L'orchestre de papier de Max VANDERVORST

logo.jpg

 

LE GRAND PARQUET

 

Jardins d'Eole

 

35, rue d'Aubervilliers

 

75018 PARIS

 

 

Loc. 01 40 05 01 50

 

 

(M° Stalingrad ou Marx Dormoy)

 

Du 30 OCTOBRE au 15 NOVEMBRE 2015

 

Jeudi à 14h,

Vendredi & Samedi à 19h,

Dimanche à 15h

 

Un spectacle musical de Max VANDERVORST

 

(Luthier sauvage & Patamusicien)

 

Mise en scène : Alain MOREAU

 

 

Orchestre-papier-1.jpg

 

 

 

Bénéficiant d'une oreille éduquée : 4 ans de solfège et 27 ans de pratique dans la " lutherie sauvage " … Max Vandervorst nous ouvre avec application, modestie et gentillesse des horizons nouveaux en cette ère de grand gaspillage.

 

Nos boîtes à lettres sont chaque jour envahies de prospectus finissant irrémédiablement à la poubelle. Ne parlons pas de tous ces emballages fournis par la grande distribution. Les poubelles jaunes en regorgent de façon ponctuelle …

 

César concassait les épaves pour les transformer en sculptures ici, papiers et cartons deviennent d'incroyables instruments de musique. Surprenante alchimie qui permet de concevoir ce qui existe derrière le dérisoire des objets visibles.

 

Une simple feuille de papier, un rouleau de scotch et la magie musicale peut naître.

Avec Max Vandervorst rien ne se perd, tout se crée.

 

Petits et grands assistent éberlués à ces créations imprévisibles issues du quotidien, transformées par la détermination d'un homme bien décidé à faire naître la poésie en ce monde envahi, gangréné par le consumérisme.

 

 

nvel-orphee.jpg

 ( photos : Melisa Stein )

 

Orphée nous dit-on, charmait les animaux aux accents harmonieux de sa lyre, Max V. quant à lui séduit les spectateurs par son ingénieuse obsession : créer du son à partir de presque rien.

La démarche est ludique et l'humour omniprésent ; or contrairement à ceux qui conservent jalousement la connaissance pour eux, il tend la main à celui ou celle qui aimerait en savoir plus et n'hésite pas à nous inviter à se joindre à lui. ( après quelques indications indispensables, bien sûr ! )

 

Vous avez jusqu'au 15 novembre pour aller le découvrir ou le revoir si vous le connaissez déjà. Il ne suffit pour cela que de prendre le chemin qui mène à ce lieu atypique, où l'accueil est toujours chaleureux et où l'on se sent particulièrement bien.

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

16:21 Publié dans Musique | Lien permanent