Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2019

Les Témoins de Yann Reuzeau

aff.Temoins.jpg

 

 

Manufacture des Abbesses

 

7, rue Véron

 

 

75018 PARIS

 

 

(M° Abbesses ou Blanche )

 

Loc. 01 42 33 42 03

 

Pl. de 12 à 20€

 

https://www.manufacturedesabbesses.com/

 

jeudi, vendredi, samedi à 20h45

 

dimanche à 17h

 

jusqu'au : 3 NOVEMBRE 2019

 

 

Ecriture et mise en scène : Yann REUZEAU

 

avec : Sophie VONLANTHEN, Frédérique LAZARINI, Marjorie CICCONE,

Frédéric ANDRAU, Morgan PEREZ et Tewfik SNOUSSI

 

Les-témoins-1.jpg

 

 

Les spectateurs qui ont vu " Chute d'une nation " savaient que Yann Reuzeau ne pouvait et ne devait en rester là.

 

Par conséquent nous attendions, persuadés qu'il y aurait une suite. L'auteur a t'il voulu jouer les Cassandre ?

Il s'agit ici et de toute évidence d'un théâtre engagé, destiné à nous informer de ce qui se produirait si le fameux " plafond de verre " volait un jour en éclats.

 

Les Témoins, entendez les membres de cette rédaction qui nous ouvre ses portes avaient jusqu'alors une ligne de conduite consistant à informer sans prendre parti ce qui, rappelons le est en théorie l'éthique journalistique : on informe en donnant la parole à tous en partant de l'extrême gauche jusqu'à l'extrême droite sans ignorer le centre et ses satellites.

 

Or un jour, tout a basculé : une droite extrême a gagné les élections. A supposer que ces dernières ne soient pas truquées, faut-il s'incliner et attendre la prochaine alternance ou bien s'insurger en dénonçant ce qui va irrémédiablement suivre ?

 

Les journalistes ne sont pas unanimes. Ce média était dirigé par un couple lequel depuis quelque temps bat de l'aile. Catherine ( Sophie Vonlanthen ) a tenté une expérience d'un autre genre … et se détache de son compagnon. ( Frédéric Andrau )

 

Réaction humaine de ce dernier qui persuadé de l'avoir déçue va brusquement jouer les kamikazes lors d'une rencontre radiophonique mettant ainsi le journal en danger à cause de cette terrible Loi Pawlok qui vient d'être votée. Eric sera arrêté et mis en examen.

 

Désormais seule à la direction du journal, Catherine peine à calmer les membres de la rédaction.

 

Le gouvernement en place va essayer de récupérer Anna

( Frédérique Lazarini ) laquelle d'un naturel " peu commode " éconduira les sbires envoyés.

Qu'en sera t-il par la suite ? ...

 

Cyril ( Frédéric Andrau ) qui se piquait d'écologie va découvrir un projet d'action terroriste ... Surprenant de la part de cette mouvance supposée pacifiste !

 

Hassan ( Tewfik Snoussi ) chargé de la politique extérieure est sans nul doute le plus circonspect de tous et fera preuve de responsabilité en ne rendant pas publique une information qui risque d'aggraver les tensions avec un pays soi-disant ami.

 

Romain ( Morgan Perez ) qui tout au début était arrivé blessé à la suite d'une manifestation va finalement décider de quitter le navire pour passer à un autre média et Rebecca ( Marjorie Ciccone ) la jeune stagiaire qui venait de découvrir une affaire d'espionnage industriel, au mépris de toute éthique, livrera ses sources ...

 

LesTémoins-Cazau petit.jpg

( photos : CAZAU petit )

 


Pour protester contre l'arrestation puis la mise en examen d'Eric Nivel, une décision spectaculaire sera prise : afficher en dessous du logo une éloquente page blanche !

 

Conséquence, le site sera fermé et Catherine se retrouvera seule, bouleversée sinon désespérée mais non vaincue.

 

Voilà le résumé des péripéties mais sachez qu'il se déroule bien plus de choses que cela et à un rythme soutenu de bout en bout. On ne s'ennuie pas une seconde.
Certes, cela crie beaucoup - peut-être un peu trop - mais en fonction de l'atmosphère explosive, la démarche peut se justifier.

 

Cette pièce est donc à voir : indéniablement.

Faites vite puisque vous n'avez plus que jusqu'au 3 novembre pour la découvrir …

 


Simone ALEXANDRE

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

 

 

11:27 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.