Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2019

LA VICTOIRE EN CHANTANT - Cabaret citoyen -

aff.victoire.jpg

 

 

 

THEATRE 13-Jardin

 

103A, bld.Auguste Blanqui

 

75013 PARIS

 

 

 

(M° Glacière)

 

 

LOC. 01 45 88 62 22

 

 

Pl. 26€ - T.R. 17€

Tarif unique : 13€ le 13 de chaque mois

 

http://www.theatre13.com/

 

du mardi au samedi à 20h

 

dimanche à 16h

 

Durée : 1h40 sans entracte

conseillé à partir de 12 ans.

 

 

jusqu'au : 16 JUIN 2019

 

 

textes ( et chansons ) de Charles Péguy, Paul Claudel, Guillaume Apollinaire, Roland Dorgelès, Jules Romain, Raymond Queneau, Louis Aragon, Jean Tardieu, Albert Camus ...

 

Création collective sous la direction

 

de : Raymond Acquaviva

 

 

avec les comédiens-chanteurs,

 

Pierre Boulben, Louise Corcelette, Benoît Facerias, Philippine Martinot, Quentin Morant, Fabio Riche,

Lani Sogoyou, Josephine Thoby

 

accordéonistes en alternance,

Aude Giuliano, Guy Giuliano ou Laurent Derache

 

Assistant à la mise en scène

et direction musicale : Quentin Morant

 

Lumières : Philippe Sazerat

 

Scénographie et costumes : Raymond Acquaviva

 

 

vitoirenchantant.jpg

 

Qui décrétera un jour la fin, mieux : l'interdiction de toutes les guerres ?

Question utopiste par excellence !


Depuis toujours, la guerre est fatale aux plus malchanceux tandis que d'autres, bien à l'abri, se remplissent les poches …

 

Actuellement, une affirmation revient en leitmotiv,

- " l' Europe, c'est la paix " - sans doute avons nous déjà oublié l'épisode yougoslave ? …


Dans le même temps, confrontés au terrorisme à cause d'un problème que tout le monde ou presque se refuse à régler ( la reconnaissance pleine et entière du peuple palestinien ) des politiciens affirment,

- " nous sommes en guerre. "

et ne font rien pour l'éviter.

 

Victoire-2.jpg

 

Toujours dans le même temps, et en toute hypocrisie, nous vendons des armes à des peuples en conflit flagrant, tout en cachant à peine notre satisfaction que cela se passe : ailleurs ! …

 

De même qu'il n'y a pas de guerre sainte, il n'y a pas de guerre propre ; par contre et très curieusement, il y en eut de joyeuses où de naïfs illuminés partirent, " la fleur au fusil " pour reprendre l'expression consacrée.

 

L'enthousiasme de 1914 déchanta trois ans plus tard et les mutins furent exécutés car ce n'était pas fini.

Et oui, en temps de guerre tout pacifiste  ( " déserteur " , disent-ils ) doit être passé par les armes !

 

Or après " la Der des Ders " il y en eut une autre plus expéditive et moins glorieuse que la première dont le souvenir restait ancré dans les esprits.

 

Ces deux expériences mises bout à bout créèrent ce spectacle joyeux, enlevé, parce que l'espoir n'abandonne jamais complètement l'esprit des hommes. Et puis, pour ne pas recommencer, il faut savoir ce qui s'est passé.

 

Victoire-3.jpg

( photos : Bruno PERROUD )

 

 

Un célèbre dicton précise qu' " en France tout finit par des chansons."  En voici la preuve, flagrante.

 

Alors, mobilisation générale des spectateurs au Théâtre 13 où l'équipe enthousiaste de comédiens-chanteurs formée par Raymond Acquaviva vous attend.

 

Quelques airs oubliés s'inviteront de nouveau à notre mémoire et en raison de la façon dont la chose nous est présentée, même les pacifistes devraient s'y retrouver …


Vous savez donc ce qui vous reste à faire, le spectacle étant programmé jusqu'au 16 Juin.

 


Simone ALEXANDRE

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

19:57 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent