Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2019

Moâ, Sacha ! de Christophe Barbier

aff.Moa-Sacha.jpg

 

 

POCHE-MONTPARNASSE

 

75, bld. du Montparnasse

 

75006 PARIS

 

 

 

(M° Montparnasse)

 

LOC. 01 45 44 50 21

 

Pl. de 10 à 35€

 

http://www.theatredepoche-montparnasse.com/

 

chaque mardi et mercredi à 21h

 

 

jusqu'au : 10 Juillet 2019

 

 

d'après l'oeuvre de Sacha GUITRY

 

spectacle conçu par Christophe BARBIER

 

 

avec Chloé LAMBERT, Pierre VAL et Christophe BARBIER

 

Guitry-les3.jpg

 

Guitry, quel personnage fabuleux !

 

Il est impossible d'être indifférent à son endroit, soit il fascine, soit il agace et il en fut toujours ainsi de son vivant comme aujourd'hui.

 

Souvent décrié, taxé de misogynie, lui qui disait,

- " Hmm ! ...je suis contre les femmes, tout contre "  fut l'homme qui collectionna les mariages.

 

Dans sa tombe au cimetière Montmartre reposent à jamais trois hommes, son frère aîné, Jean - décédé en 1920 - son père Lucien en 1925, lui même en 1957.

Lana Marconi sa dernière épouse, devait les rejoindre en 1990 ...

 

Le père Lucien fascinait Alexandre dit Sacha jusqu'à l'obsession. Pourtant être le fils d'un grand acteur n'a jamais été un sort enviable. Or, un siècle plus tard le fils est plus connu que le père !

 

Christophe Barbier a pour Sacha Guitry une admiration analogue à celle que Sacha nourrissait pour celui qui refusait de lui abandonner son nom à la scène et l'avait contraint à adopter le pseudonyme de Jacques Lorcey ...

 

Seuls ceux qui sont dépourvus de générosité pensent qu'admirer est une faiblesse alors que bien au contraire ce sentiment est porteur de transcendance.

 

Avec habileté, l'homme à l'écharpe rouge nous fait donc partager cette attirance qu'il a pour le grand homme.

Par ce spectacle, il le convoque en quelque sorte au tribunal de l'Histoire et se fait son avocat car n'en doutez pas l'accusé se tirera de cette mauvaise passe avec les félicitations du jury et même, pourquoi pas une couronne de lauriers.

 

secrétariat.jpg

 

Prétendre vouloir incarner ce personnage relevait pourtant de la gageure. Beaucoup d'entre nous connaissent leur Guitry par coeur, ils ont cette voix particulière au rythme traînant dans l'oreille et vouloir essayer de la copier eut certes été une erreur.

 

Pour évoquer son idole ( n'ayons pas peur des mots ) Christophe Barbier n'avait à sa disposition qu'une robe de chambre en velours écarlate et une paire de lunettes, sans oublier le texte bien sûr et les nombreuses saillies

( verbales ) du Maître.

 

Prévoyant les critiques et pour bien les désamorcer, notre concepteur de " Moâ Sacha " a mis en pratique la technique de Cyrano, se mettant en mesure de dire,

- " je me les sers moi-même avec assez de verve ! ..."

se déclarant non comédien professionnel et sans illusion aucune quant à l'étendue de son talent.

 

C'est ce qui s'appelle tirer l'échelle au nez et à la barbe des éventuels malfaisants.

 

Pierre Val sera successivement le juge d'instruction puis Lucien Guitry, Sacha lui-même et bien d'autres encore … Il passe sans transition d'un personnage à l'autre avec une incroyable rapidité.

 

Chloé Lambert sera toutes les femmes et se révèle époustouflante du début à la fin.

 

séduction.jpg

( photos : Pascal GELY )

 

 

Merci à Christophe Barbier d'avoir eu l'idée puis l'envie de mettre au point cet hommage auquel par notre présence nous ne pouvons que nous associer.

 

Je recommande tout particulièrement son livre " Le monde selon Sacha Guitry " paru chez Tallandier lequel happe le lecteur au point de risquer la nuit blanche s'il s'y plonge en fin de soirée, tant il nous captive.

 


Simone ALEXANDRE

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:31 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.