Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2019

Annonce : Tchekhov à la folie

 

 

http://www.theatredepoche-montparnasse.com/

10:13 Publié dans Annonces | Lien permanent

29/04/2019

Une vie de Pianiste par Paul Staïcu

aff.vie-pianiste.jpg

 

 

 

STUDIO HEBERTOT

 

78 bis, boulevard des Batignolles

 

75017 PARIS

 

 

 

(M° Villiers)

 

LOC. 01 42 93 13 04

 

Pl. de 10 à 28€

 

https://www.studiohebertot.com/

 

spectacle conçu par Agnès Boury et Paul Staïcu

 

Mise en scène : Agnès Boury

 

Interprète : Paul Staïcu

 

 

Nombreux sont ceux qui ont rêvé de devenir pianiste et qui pour une raison X ou Y n'ont pu satisfaire ce désir. Car contrairement à ce que prétend généreusement Paul Staïcu, pour s'y mettre, il ne suffit pas de " kiffer " …

 

Ici, seul en scène avec pour seul partenaire un piano, bien sûr qu'il maîtrise parfaitement puisque cet instrument résume toute sa vie et il en faut du temps pour devenir le virtuose qu'il est devenu !

 

En introduction nous entendrons une voix de femme qui roule les R à la façon slave. Les lecteurs de Jean d'Ormesson pourront s'étonner lui qui précisait que contrairement aux idées reçues, le peuple roumain est latin ajoutant que dans les années 30 tout le monde parlait le français à Bucarest ...

 

Or pour qui a passé son enfance et même son adolescence sous le régime de Ceausescu, la seule issue était sans nul doute de rejoindre un pays latin et ce fut la France puis bien entendu le Conservatoire de Musique de Paris qui accueillirent ce brillant transfuge.

 

Né dans une famille de musiciens, Paul Staïcu fut très tôt voué au piano classique.
Il s'intéressa au jazz également - qu'en Roumanie on écoutait " en douce " - ce qui lui permit par la suite de se distinguer dans les deux disciplines.

 

Avec simplicité et humour il nous raconte ce que fut son parcours, minimisant pudiquement les difficultés. Pratiquer 28 heures de piano par semaine ce, durant 45 ans ne constitue pourtant pas une mince affaire !

 

Loin de s'enfermer en une solitude monomaniaque il reste à l'écoute de tous et même cherche à persuader ceux qui découragés par la tâche ont abandonné, qu'il convient de s'y remettre. Et qui sait, peut-être certains convaincus par lui reviendront-ils à cette pratique laissée de côté ?

 

En attendant, c'est un excellent moment que nous passons en compagnie de ce virtuose qui sait rester modeste comme ne le sont que les grands.

 


Simone ALEXANDRE

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

10:22 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

27/04/2019

Annonce : Une vie de pianiste avec Paul Staïcu

14:16 Publié dans Annonces | Lien permanent