Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2019

DARLING d'après le roman de Jean Teulé

CB-h.jpg

 

 

STUDIO HEBERTOT

 

78 bis, boulevard des Batignolles

 

75017 PARIS

 

 

 

( M° Villiers )

 

Loc. 01 42 93 13 04

 

Pl. 20€ - T.R. 15€

 

https://www.studiohebertot.com/

 

jeudi, vendredi, samedi à 19h

dimanche à 17h

 

 

jusqu'au : 7 AVRIL 2019

 

 

Duo pour une comédienne et un guitariste électrique

 

Adaptation : Claudine Van Beneden, Chantal Péninon & Laurent Le Bras

 

Mise en scène : Laurent Le Bras

 

avec Claudine Van Beneden et Simon Chomel

 

Chansons : Grégoire Béranger

 

 

Darling-1.jpg

 

 

Jean Teulé, auteur à découvrir ? …

Les avis diffèrent sur le sujet.
En revanche, le spectacle est à voir, indubitablement.

 

Il y a  en effet chez cet auteur bien plus qu'une complaisance à aborder les situations qui dérangent, pire qui révulsent ce, en des termes pour le moins crapoteux, Jean Teulé se vautrant littéralement dans les descriptions les plus répugnantes …

 

Or tout au long de ses écrits c'est ce style particulier, qui déclenche à coup sûr un phénomène d'attraction-répulsion. Conséquence, soit parodiant le geste de Jean Edern-Hallier, on balance l'écrit par dessus l'épaule en jurant de ne plus jamais y revenir, soit on s'interroge en jouant les psychiatres amateurs.

 

Il fallait donc beaucoup d'habileté pour rendre l'adaptation scénique attractive tout en restant rigoureusement fidèle à l'écrit.
Pari réussi et le talent des deux interprètes ainsi que celui du metteur en scène y est pour beaucoup !

 

Quelques mots de l'histoire,

 

Darling, entendez Catherine Nicolle est née à la campagne et ses parents sont pour le moins rustiques. ( c'est un euphémisme ) Très rapidement, elle ne va rêver que d'évasion grâce à ces routiers qui passent et repassent à proximité du lieu où elle vit.

 

Elle ira même jusqu'à faire une fixation ( comme on dit ) sur les représentants de cette profession, lesquels ne sont certes pas des parangons de délicatesse.


L'un d'entre eux - passablement éméché - va l'embarquer sur son camion vers un destin cahoteux ( le terme est faible pour décrire l'enfer qui sera ensuite le sien. )

Tout le problème des femmes battues pire, persécutées s'invite ici - avec prolongations - car ce Roméo de bazar semble avoir fait ses classes à la Cour des Miracles ! …

 

Darling.jpg

Au milieu de toutes ces péripéties que je vous laisse découvrir bien entendu, le plus sidérant est la faculté de résilience de la dame. En dépit de tout, elle tient bon et la fin prouvera qu'elle avait raison.

 

Claudine Van Beneden s'implique totalement dans ce rôle qu'elle porte avec enthousiasme et énergie, tandis que son timbre de voix chantée est très agréable à entendre, ce qui ménage des plages récupératrices tout à fait bienvenues.

 

Son partenaire, Simon Chomel l'accompagne à la guitare électrique créant l'atmosphère ambiante tout en intervenant de façon ponctuelle pour commenter ou incarner d'autres personnages ce, de façon remarquable.

 

Laurent Le Bras a mis en scène ce texte - ô combien scabreux - avec intelligence et brio. Un parfait sans faute qui ne peut que déclencher la reconnaissance de l'auteur qu'il a du reste témoignée.

 

Comme il ne reste plus que quelques jours pour découvrir cette incroyable Darling, faites vite car ce spectacle pour le moins atypique mérite le détour.

 


Simone ALEXANDRE

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

14:20 Publié dans SPECTACLE MUSICAL, THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.