Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2019

En ce temps là, l'amour de Gilles SEGAL

aff.encetempsla.jpg

 

 

THEATRE ESSAION

 

6, rue Pierre au Lard

 

75004 PARIS

 

 

 

 

(M° Rambuteau

ou Hôtel de Ville)

 

 

LOC. 01 42 78 46 42

 

https://www.essaion-theatre.com/

 

Chaque lundi et mardi à 19h45

 

 

jusqu'au : 2 Avril 2019

 

 

Texte : Gilles SEGAL (Editions LANSMAN)

 

Mise en scène et interprétation,

 

Pierre-Yves DESMONCEAUX

 

photo-Eric-Blaise.jpg

 

 

" En ce temps là l'amour était de chasser ses enfants " …



Encore fallait-il avoir eu le temps de s'organiser en ce sens, ce qui ne fut pas toujours possible, hélas car les rafles survenaient brusquement et au moment où l'on ne s'y attendait pas. Du moins au début et puis, il y a toujours chez l'homme quelque soit sa religion, et sans doute à cause d'elle, un sentiment d'espoir qui empêche de voir la réalité des choses. Une telle monstruosité était elle imaginable ?

Les prédateurs avaient sans nul doute, eux aussi, une famille, des enfants ; en ce cas comment supposer qu'ils allaient se comporter de la sorte ? Or en temps de guerre, la compassion n'est pas de mise c'est même pour cela qu'il faut préserver la paix à tout prix. Il est vrai que les pacifistes étaient mal vus à l'époque.

Un homme, un rescapé, se souvient …

 

Il vient de recevoir les photos de son arrière petit fils, venues d'outre Atlantique. Tous n'ont pas eu cette chance bien sûr. Le destin est-il ou non écrit ? Bien malin celui ou celle qui pourrait répondre à semblable question que nous nous posons tous pourtant et que nous nous poserons jusqu'à notre dernier jour.

Pierre-Yves Desmonceaux est seul en scène, debout, face à nous, une valise à la main, car l'homme est en partance peut-être définitive, très digne et cependant non dénué d'humour. Le personnage qu'il interprète fut un jour embarqué dans l'un de ces wagons à bestiaux dont peu devaient revenir ...

 

En-ce-temps.jpg

( photos : Eric BLAISE )



Le comportement d'un homme et de son enfant âgé de 12 ans retint alors son attention. D'abord incrédule par ce qu'il voyait et entendait, un long cheminement philosophique se fit peu à peu en son esprit. Lui, avait eu la chance de pouvoir écarter les siens, de les mettre à l'abri avant de partager le sort des possibles sacrifiés.

Heureusement, après bien des épreuves dont l'énumération nous sera épargnée certains ont réussi à survivre, à revenir de cet enfer.
Aucun misérabilisme ne figure au texte de Gilles Segal mais bien au contraire, une dignité absolue.

Beaucoup de spectateurs voudront emporter avec eux le texte à l'issue de la prestation de ce comédien exceptionnel mais peut-être le liront ils plus tard, quand l'émotion ne sera plus aussi prégnante car cette histoire est bouleversante.

En ces temps où certains disent et font n'importe quoi, il n'est pas inutile de méditer sur ce thème et l'occasion vous en est ici fournie. Cela se passe désormais à l'Essaïon chaque lundi et mardi à 19h45. Croyez-moi, allez-y !




Simone ALEXANDRE

 www.theatrauteurs.com

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

18:35 Publié dans THEATRE | Lien permanent