Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2018

L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine d'après Ruwen Ogien

aff.Croissants-chauds.jpg

 

 

THEATRE de la REINE BLANCHE

 

2bis, passage Ruelle

 

75018 PARIS

 

 

 

(M° La Chapelle ou Marx Dormoy)

 

LOC. 01 40 05 06 96

 

Pl. 25€ - T.R. 20€

Groupes : 12€

 

http://www.reineblanche.com/

 

du jeudi au samedi à 20H45

 

le dimanche à 15h30

 

jusqu'au : 22 AVRIL 2018

 

Adaptation: Hervé DUBOURJAL

 

Mise en scène : Eric BU  & Hervé DUBOURJAL

 

Scénographie : Jean-Marie TOUSSAINT

 

avec : Jean-Louis CASSARINO & Hervé DUBOURJAL

 

Durée : 1h25

 

sous-la-pluie.jpg

 

 

Sur le plateau, un écran en hauteur sur lequel est projeté un match de foot ( quésaco ? ) ...

Avant que la pièce commence, un des deux comédiens devise avec quelques membres du public situés au premier rang.

On comprend très vite que l'échange entre la scène et la salle fait partie intégrante du spectacle. Du reste à l'arrivée, quelqu'un a distribué à chacun d'entre nous, un crayon et un petit carton aux fins d'utilisation …

Effectivement, le dialogue sera sollicité de façon ponctuelle et mis en confiance, le public réagira bien volontiers.

Car ce sont des cas de conscience qui nous sont présentés ici mais toujours de façon ludique. Parmi la somme incroyable d'informations dont les médias nous abreuvent quotidiennement, avons nous toujours réfléchi aux tenants et aboutissants de certaines situations ?

Serions nous capables en certaines circonstances, de sacrifier une personne pour en sauver plusieurs ? Nous préférons ne pas y penser. Médecine et morale empruntent elles toujours le même chemin ? ... ( le petit carton du départ était destiné à effectuer un sondage à titre d'évaluation.)

Choisir ou ne pas choisir … telle est la question !

En théorie, une vie en vaut une autre, or que se passe t-il si, en cas d'extrême urgence, un enfant ou un vieillard ( l'un ou l'autre mais pas - hélas - l'un et l'autre ) doit être sauvé ?  Cruel dilemme ! Là, les dés sont pipés et risquent fort de le rester … en toute ( bonne ) conscience ? ...

La vie d'un chien ( surtout si c'est un St-Bernard ) vaudrait-elle moins que celle d'un nazi ou d'un violeur récidiviste ? …

 

comme-un-oiseau.jpg

( photos : Franck Harscoüet )

 



Tout ce brassage de neurones nous est ici proposé avec abondance, lucidité et optimisme, véhiculé par une bonne humeur communicative.

Fort heureusement, l'odeur des croissants chauds existe pour mettre tout le monde d'accord car ils symbolisent le bien être et même la générosité. J'avoue qu'en sortant du théâtre si j'avais trouvé une pâtisserie ouverte, sans doute m'y serais-je aussitôt engouffrée !

Ce spectacle-conférence, dans le sens non péjoratif du terme est animé par le très sympathique et convivial Hervé Dubourjal avec la complicité active de Jean-Louis Cassarino comédien à la voix mélodieuse, l'un et l'autre utilisant leur charme naturel pour séduire un public très rapidement conquis.




Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

 

 

 

10:53 Publié dans THEATRE | Lien permanent