Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2018

Annonce : En couple (situation provisoire) de Jean-Michel Ribes

 

 

http://www.folietheatre.com/

10:18 Publié dans Annonces | Lien permanent

22/02/2018

Le cercle de Whitechapel de Julien Lefebvre

aff.Whitechapel.jpg

 

 

LUCERNAIRE

 

53, rue Notre Dame des Champs

 

75006 PARIS

 

 

 

(M° N.D.des Champs)

 

LOC. 01 42 22 66 87

 

Pl. de 11 à 26€

 

http://www.lucernaire.fr/

 

Du mardi au samedi à 21h

 

Dimanche à 18h

 

COMEDIE POLICIERE

 

THEATRE ROUGE / 1h45

 

 

Mise en scène : JEAN LAURENT SILVI

 

avec : STEPHANIE BASSIBEY, PIERRE-ARNAUD JUIN, LUDOVIC LAROCHE, JEROME PAQUATTE et NICOLAS SAINT-GEORGES

 

whitechapel-3.jpg

 

 

Qui était Jack l'Eventreur ? … Le plus célèbre de tous les serial killers, l'homme sans visage pour lequel nous n'avons encore et toujours que des hypothèses à proposer.

130 ans plus tard le thème fait toujours le buzz ( pardon pour l'utilisation de cette expression qui ici tend à se justifier puisque l'action s'est déroulée sur les terres et à l'époque de la prestigieuse reine Victoria )

Encore tout récemment une chaîne spécialisée dans les thèmes historiques nous proposait sous le titre " Enquêtes royales " l'hypothèse - issue de la rumeur - voulant que ce dangereux psychopathe ait été le prince Albert Victor dont seules la qualité de duc de Clarence & Avondale l'aurait mis à l'abri du scandale alors qu'il fut prouvé qu'à chaque crime l'intéressé se trouvait en un autre lieu fort éloigné de celui où le meurtre avait été perpétré. Ah ! les méandres de la politique …

Le soir où j'ai assisté au spectacle la salle était absolument comble et il y a fort à parier pour qu'il en soit de même presque chaque fois tant le thème continue à intriguer jusqu'à la fascination.

Il faut dire que l'entreprise fut menée de main de maître, l'action ne connaissant aucun temps mort.

Le texte que l'on doit à Julien Lefebvre est percutant, la mise en scène réalisée par Jean Laurent Silvi bien plus qu'active, quant aux interprètes chacun s'acquitte de son rôle de façon optimale. N'oublions pas le décor, sorte de loft converti en atelier d'artiste qui nous plonge en ce quartier atypique ; quant aux costumes, la précision avec laquelle ils furent conçus fait plaisir à voir. ( c'est si rare à l'époque actuelle ! )

Evoquer une enquête policière n'est pas une tâche facile aussi me contenterai-je de vous parler des personnages et du caractère de chacun afin d'en révéler le moins possible ...

L'instigateur de la rencontre fut Sir Herbert Greville ( Pierre-Arnaud Juin ) lequel a décidé de damer le pion à Scotland Yard qui visiblement piétine en cette affaire.
Il a donc donné rendez-vous en ce lieu situé en plein coeur de Whitechapel à quatre personnes connues de lui dont la spécialisation devrait constituer une équipe performante, apte à découvrir la vérité.

Arthur Conan Doyle ( Ludovic Laroche ) alors jeune auteur de roman policier - père de Sherlock Holmes comme chacun sait - mais personnage timide qui lorsqu'il est troublé semble se déstabiliser jusqu'au bégaiement, ce qui le rend sympathique en diable était lui et son esprit de déduction, tout indiqué en la circonstance !

C'est bien ce que pense Mary Lawson ( Stéphanie Bassibey ) docteur en médecine dont les connaissances s'étendent à la chirurgie - fait ô combien rarissime à l'époque ! - féministe convaincue mais séductrice permanente, bref, un personnage

" très en avance sur son temps " pour reprendre la formule consacrée.

 

le duel.jpg

( photos : l'instant d'un regard )



Celui qui se trouvait déjà sur place après une nuit visiblement

" arrosée " et qui s'était assoupi en attendant l'arrivée des autres est Bram Stoker, ( Jérome Paquatte ) directeur de théâtre londonien, adepte du spiritisme, à la truculence volontiers dévastatrice à qui l'on devra l'invention du personnage de Dracula ...

Et enfin George-Bernard Shaw ( Nicolas Saint Georges ) qui avant d'être l'auteur de Pygmalion ( entre autres ) était journaliste, contestataire dans l'âme et fervent dénonciateur des éternelles injustices.

Comment ne pas découvrir la vérité avec une équipe aussi brillante que celle-là ?

Pour ma part, je ne puis que vous inciter à aller d'urgence les applaudir car vous passerez en leur compagnie l'un des meilleurs moments de théâtre qui se puisse rencontrer actuellement. Prenez toutefois la précaution de téléphoner avant car les murs du théâtre ne sont pas extensibles et cette pièce est bien partie pour jouer à guichet fermé : récompense rarissime comme chacun sait. Aussi restez aux aguets car il faut absolument que vous puissiez dire : " je l'ai vue " !




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

14:13 Publié dans THEATRE | Lien permanent

21/02/2018

bande annonce : Le cercle de Whitechapel ...

 

http://www.lucernaire.fr/

10:11 Publié dans Annonces | Lien permanent