Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2017

COLETTE & L'AMOUR (Cabaret littéraire)

aff.Colette.jpg

 

 

 

THEATRE DE POCHE

 

75, boulevard du Montparnasse

 

75006 PARIS

 

 

 

(M° Montparnasse-Bienvenue)

 

LOC. 01 45 44 50 21

 

 

Pl. de 10 à 35€

 

 

http://www.theatredepoche-montparnasse.com/

 

chaque JEUDI à 20h30

 

 

jusqu'au : 11 JANVIER 2018

 

 

CABARET LITTERAIRE

 

conçu et animé par Philippe TESSON

 

avec Judith MAGRE et Elisabeth QUIN

 

Jean-Baptiste DOULCET au piano

 

 

avec-le-pianiste.jpg

 

 

 

Philippe Tesson s'est emparé de la vie et de l'oeuvre de Colette pour nous offrir ce Cabaret littéraire dans lequel il s'est taillé la part du lion.

Le soir où j'ai assisté à cette rencontre, la neige était tombée en région parisienne et le pianiste avait été empêché de venir … ce qui déclencha sans doute une certaine nervosité chez l'organisateur du spectacle qui dans la foulée nous bafouilla allègrement son texte. Mes oreilles pourtant habituées au massacre contemporain de la diction en souffrirent quelque peu.

" On ne va quand même pas faire dans le style Odéon années 30 ! "

( qu'il se rassure, la comparaison n'est pas possible.)

Etre un brillant polémiste en matière de politique n'a strictement rien à voir avec le jeu scénique fût-il improvisé mais eu égard au respect que je dois au personnage,

  

" ... laissons là ce chapitre."

A ses côtés, l'excellente Judith Magre lisait ponctuellement les extraits de texte que le concepteur avait choisi pour elle tandis que les interventions fort pertinentes d'Elisabeth Quin fournissaient la dose de fantaisie malicieuse destinée à égayer la soirée.

 

Colette-les3.jpg

( photos : Pascal GELY )

 



Colette et l'Amour !

 

Colette la scandaleuse, si l'on considère l'époque à laquelle cette dernière vivait. Toutefois, à y bien réfléchir, il est permis de se demander si les moeurs n'étaient pas alors plus libres que maintenant où une fausse tolérance se trouve placée sous surveillance étroite.

Jadis, les amoureux d'une plume fiévreuse s'adressaient des poulets en toute intimité tandis que nos mails actuels sont soumis aux fourches caudines de la NSA.


L'homosexualité séduisait par son caractère digressif – on dirait transgressif maintenant - et perd tout son charme après signature d'un contrat, voire l’entrée dans une institution !

Colette est elle encore lue ? ...

Il est permis d'en douter du moins en ce qui concerne la jeune génération qu'une pente journalistique guidera plutôt en direction d'une Christine Angot plus en phase avec l'époque actuelle.

Grandeur et décadence de la littérature française diront certains, non sans raison.

Alors, oui, pour le dépaysement et les réflexions qu'il engendre il convient d'aller écouter ce résumé précis de la vie de Colette quitte à ressortir du lieu en fredonnant de façon iconoclaste,

- " Sidonie a plus d'un amant " … les amoureux de la gent animale finissant toujours par se rencontrer d'une façon ou d'une autre.



Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:17 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.