Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2017

La putain du dessus d'Antonis TSIPIANITIS

Erato-assise-h.jpg

 

 

THEATRE de la HUCHETTE

 

23, Rue de la Huchette

 

75005 PARIS

 

 

 

(M° St-Michel)

 

Loc. 01 43 26 38 99

 

Pl. 21 ou 26€

 

http://www.theatre-huchette.com/

 

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 21h

 

Samedi à 16h

 

 

Adaptation : Haris KANATSOULIS

 

Traduction du poème de Costas KARYOTAKIS

par Michel VOLKOVITCH

 

Mise en scène : Christophe BOURSEILLER

 

avec Emilie CHEVRILLON

 

 

La putain-du-dessus.jpg

 

( photos : LOT )

 

 


Tragi-comédie grecque ( contemporaine ) dont l'héroïne n'est ni Médée ni Alkestis ...

A l'époque de Sartre, la pièce se fut intitulée : " La p … du dessus " mais depuis nous avons appris à appeler un chat : un chat. Découvrons donc sans plus attendre cette veuve joyeuse.

Emilie Chevrillon nous apparaît, droite et digne dans sa tenue de deuil, le chapelet en main, une mantille - un peu trop brillante pour l'événement -  recouvrant son opulente chevelure. Revenue à domicile, elle ne tardera pas à se libérer de ces accessoires encombrants.

Car l'époux défunt était tout, sauf regrettable et le récit de la vie maritale qu'elle nous fera en se goinfrant de blé pour éloigner le mort ( vieille coutume grecque ) est édifiant.

Elevée de façon rigoriste par un père qui avait la taloche facile, cette jeune personne passera directement sous la férule de cet homme qui savait se faire obéir puisqu'il était flic avec de surcroît, les moeurs d'un ripou.

Sur le plan tendresse, sa technique était celle d'un apprenti-boucher ...
 
Faire le ménage, préparer les repas avec le maigre pécule que son Seigneur et Maître consentait à lui remettre avec parcimonie, un " devoir conjugal " accompli à la va-vite et vogue la galère !

Après avoir tenté d'améliorer la misère de ces voisins migrants exploités par son mari, l'épouse frustrée découvrira qu'une nouvelle locataire s'est installée à l'étage du dessus et ira alors de surprise en découvertes ...

Erato croira - un temps - avoir réalisé son destin quand elle sera enceinte, ce qui ne convient absolument pas à son conjoint ( Lefteris ) et là, ce sera le drame.

Heureusement, Zeus peut toujours lancer sa foudre sur les vivants afin de réparer les injustices et c'est ainsi que " dans le noir de la nuit, l'aube est arrivée " dans la vie de la jeune femme enfin libérée.

La comédienne porte ce texte ( qui certes, ne casserait pas trois pattes à une oie du Capitole ) avec une maestria qu'il convient de saluer et lors de la première, l'interprète fut récompensée par l'enthousiasme de la salle entière. 




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

08:18 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.