Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2017

LIBERTE ! (Avec un point d'exclamation) de Gauthier FOURCADE

aff.Liberté.jpg

 

 

LA MANUFACTURE DES ABBESSES

 

7, rue Véron - 75018 PARIS -

 

(M° Abbesses)

 

Loc. 01 42 33 42 03

 

Pl. 24€ - T.R. 13€

 

http://www.manufacturedesabbesses.com/

 

 

Du 25 AOUT au 5 NOVEMBRE 2017

 

 

Du jeudi au samedi à 21h

 

Dimanche à 17h

 

De et par : Gauthier FOURCADE

 

Mise en scène : William MESGUICH

 

Programme.jpg

 

 

LIBERTE !

ce, vers quoi nous courrons tous - sans trop y croire - éternelle utopie !

" Ma Liberté ! " … chantait Moustaki - Sarah dormait dans un cercueil, Gauthier surgit de son coffre. " le matin, je me lève en chantant " disait Guy Béart …

Choisir : éternel dilemme : rouge ou bleu ?

 

Si l'on se réfère à l'Histoire ( avec un grand H ) les rouges étaient révolutionnaires et les bleus républicains or n'oublions pas que tous les chemins mènent à Rome " l'unique objet de mon ressentiment " dirait Camille.

Car " choisir, c'est s'amputer d'une partie des possibles " alibi pratique à ceux qui refusent de s'engager en une voie plutôt qu'une autre, l'idéal étant le train à cause des rails. Vous me suivez ? … ça vaudrait mieux parce que doubler dans ces conditions risque de s'avérer difficile au risque d'un déraillement or ce spectacle est une démonstration qui se veut logique bien qu'un peu folle-dingue ...

 

Fourcade-allo.jpg



Ah ! les mots … oui, parce qu'il n'y a pas que l'algèbre dans la vie même si les graphiques triangulaires aident à expliquer une relation à trois. A, B, C … n'oublions pas qu'il existe d'autres lettres dans l'alphabet et qu'une extension est toujours possible. Or notre comédien-auteur est un grand " détourneur " de mots auxquels il donne une direction inattendue mais toujours humoristique.

Si vous ne connaissez pas le moyen d'aller tout droit en tournant constamment à droite, demandez le lui, il vous expliquera.

Autre exemple : le peuple veut du pain ? Il faut donc le mener à la baguette ! C'est du reste ce qui lui arrive le plus souvent mais n'oublions pas que c'est lui qui a choisi le menu même si ce dernier se transforme chaque fois en soupe à la grimace.

 

marionnettes.jpg

 

( photos : Pierre François )



Le pompeux Hugo qui ne négligeait pas toujours les acrobaties verbales quand elles pouvaient suppléer une rime qui s'obstinait à lui échapper ( souvenez vous de son célèbre : " Tout reposait dans Ur et dans Jérimadeth " ) n'hésita donc pas à inventer une cité pour clore la question, ce en dépit de la sentence " le calembour est la fiente de l'esprit qui vole " - car il faut effectivement avoir beaucoup d'esprit pour que l'envol puisse avoir lieu.

De l'esprit, Gauthier Fourcade n'en manque pas. Ce pierrot aussi lunaire qu'échevelé est tout à la fois, poète, philosophe et bien sûr, humoriste et nous découvrons tout cela, grâce à la complicité de William Mesguich qui a réalisé la mise en scène, la prestation se déroulant à cent à l'heure.

Allez-y en toute confiance, vous constaterez vite que vous venez de dénicher la meilleure façon d'aborder votre programmation théâtrale de rentrée.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:57 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.