Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2017

ENSEMBLE de Fabio Marra

aff.Ensemble_modifié-1.jpg

 

 

PETIT THEATRE MONTPARNASSE

 

31, Rue de la Gaité

 

75014 PARIS

 

 

(M° Gaité ou Edgar Quinet)

 

loc. 01 43 22 77 74

 

Pl. 32€ - T.R. 18€

 

Tous les jours sauf dimanche & lundi à 21h

 

Matinée le dimanche à 15h

 

 

http://www.theatremontparnasse.com/

 

 

Ecriture et mise en scène : Fabio Marra

 

 

avec : Catherine Arditi, Sonia Palau, Floriane Vincent

et Fabio Marra

 

 

F.Marra-C.Arditi.jpg

 

Décor austère, évoquant une existence dénuée de tout luxe superflu. Entrent deux personnages, la mère : Catherine Arditi et le fils : Fabio Marra ; le comportement de ce dernier ne laisse pas place au doute, il y a visiblement problème ...

Nous apprenons qu'ils ont dû transférer leur humble mobilier au 7ème étage, là où les loyers sont moins chers et il n'y a pas d'ascenseur, bien sûr. Miquélé ( le fils ) qui aide sa mère à porter les provisions prétend avoir cassé les oeufs !
 
Comment fonctionne exactement un esprit " malade " ? L'explication n'est pas aisée même pour les spécialistes.

Nous ne tarderons pas à faire la connaissance de la soeur, Sandra : Sonia Palau - qui refait brusquement son apparition après 10 ans d'absence. Reproches justifiés de la mère …

L'histoire de cette famille va peu à peu se révéler à nous.
 
Mère et fille sont en complet désaccord concernant ce fils et frère handicapé. Isabella la mère, entièrement dévouée à cet être qu'elle protège s'oppose à Sandra qui voudrait que son frère soit placé dans un établissement spécialisé.

 

Le père est mort depuis longtemps dans des circonstances que nous devinons dramatiques, peut-être même est-ce la cause de l'état mental du fils ?

Il faut une certaine dose de compréhension pour ne pas condamner la fille qui a fui le domicile familial afin de se préserver mais comment l'en blâmer ?


Cela semble du reste lui avoir réussi : elle s'est forgé une belle situation et contrairement à ses frère et mère ne manque pas d'argent.

Elle vient annoncer son prochain mariage et invite sa mère à assister à la cérémonie à condition que Miquelé ne soit pas là. Elle a honte de ce frère qu'elle considère comme un boulet  …

 

 

Ensemble-3.jpg



Vous l'avez compris, le thème n'est pas facile et pourtant on rit tout au long de la pièce tant le sujet est habilement traité - sans dérision aucune bien sûr - avec tendresse, humour et humanité.

L'auteur-metteur en scène interprète Miquélé en une superbe composition.  
Il n'est plus nécessaire de faire l'éloge du jeu toujours parfait de Catherine Arditi qui du reste ne joue pas mais vit littéralement les personnages qu'elle incarne.

Floriane Vincent est Claudia que nous découvrirons en deux temps lorsqu'elle se présentera à la recherche d'un emploi puis ensuite quand les circonstances lui auront finalement permis d'exercer le métier pour lequel elle se destinait.
La comédienne apporte une joyeuse fantaisie à son personnage et contribue ainsi à créer une atmosphère plus légère et surtout ludique vis-à-vis de Miquélé.

Le rôle le plus ingrat est sans nul doute celui qui est dévolu à Sonia Palau qui fait ici preuve d'une belle autorité mais pas seulement  ...

Vous l'avez compris la symbiose est complète entre les quatre comédiens et cette pièce constitue un beau message d'amour en direction de ceux que certains se refusent à assumer, persuadés qu'il y a  ( aussi ) " des maisons pour ça. " 

Certains textes tendent à rendre ceux qui les lisent ou les entendent plus humains, amour et tendresse sont ici - sans mièvrerie aucune - au rendez-vous.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

 

11:35 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.