Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2016

Qui es-tu Fritz Haber ? de Claude Cohen

fritz-haber-h.jpg

 

 

 

STUDIO HEBERTOT

 

78bis, boulevard des Batignolles

 

75017 PARIS

 

 

 

(M° Villiers)

 

 

loc. 01 42 93 13 04

 

 

du mardi au samedi à 19h

 

le dimanche à 15h.

 

Pl. de 10 à 25€

 

http://www.studiohebertot.com/

 

 

jusqu'au : 8 JANVIER 2017

 

 

Mise en scène : Xavier LEMAIRE

 

avec Isabelle ANDREANI et Xavier LEMAIRE

 

Fritz-Haber.jpg

 

 

Venu de la coulisse - côté cour - s'élève un brouhaha de fin de banquet, d'invités que l'on raccompagne ...

Sur scène, une table est richement dressée, témoignant du festin qui vient d'avoir lieu.

Un couple se présente à nous de façon très contrastée.

Lui est visiblement ravi de la soirée tandis que son épouse est bien plus que maussade. La colère rentrée qu'elle a entretenue durant les heures précédentes ne va pas tarder à s'exprimer maintenant qu'ils sont seuls à nouveau.

Tandis que Fritz fait part de sa satisfaction et que Clara débarrasse la table, le conflit va littéralement exploser illustrant la différence de perception du bien et du mal qui existe entre militaires et civils. Incompréhension réciproque.

Les reproches fusent de part et d'autre. Le couple a un fils âgé de 15 ans et le père en désormais bon militaire ne nourrit pas les mêmes principes d'éducation que son épouse.

- " Tu effaceras son visage à force de l'embrasser ! "

lui reproche t-il.

Cet universitaire est dans un pays en guerre devenu soldat. Jadis, ces deux chercheurs travaillaient ensemble.

Ensemble ils ont réussi à mettre au point la synthèse de l'ammoniac prometteuse de progrès en agriculture.

Or comme presque toujours, la découverte fut dévoyée, détournée à des fins nocives.

Fritz qui contrairement à Clara semble avoir renié son origine juive croit se comporter en bon allemand qui veut que le pays auquel il s'est voué soit vainqueur ce, par tous les moyens à commencer par celui-là : l'utilisation de gaz toxiques.

En récompense de son action, il a été nommé capitaine.

- " Va pleurer dans une synagogue ! "

conseille t-il à son épouse.

 

fritz-haber2.jpg

( photos LOT )



L'éternel conflit entre science et religion est ici exposé.

L'époux est persuadé que sans Dieu, la Science n'a pas de bornes et Clara lui répliquera que " science sans conscience est la ruine de l'âme "  Le ton monte entre eux deux et au comble de la colère, Fritz en viendra à chasser celle qui jadis l'assistait, participait à ses travaux en admirant l'homme que désormais elle ne reconnaît plus depuis qu'il est devenu esclave de son ego.

Le couple fait penser à celui formé par Albert et Mileva Einstein car la similitude de situation est grande.

Le thème est âpre et les deux comédiens excellent en s'opposant l'un à l'autre. N'ayez surtout pas peur du sujet évoqué car nous assistons là à un moment de théâtre privilégié tant sur le plan du texte que sur celui de l'interprétation.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

11:10 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.