Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2016

LES DELICES DU BAISER de Attilio Maggiulli

Cie-Ital.ext.jpg

 

 

COMEDIE ITALIENNE

 

17, Rue de la Gaité

 

75014 PARIS

 

(M° Gaité)

 

loc. O1 43 21 22 22

 

Pl. 15 à 25€

 

http://www.comedie-italienne.fr/

 

Tlj sauf dimanche et lundi à 20h30

 

Mise en scène : Attilio Maggiulli

 

avec : Hélène Lestrade, Vincent Morisse, David Clair,

Noëlle Salomon et Alexis Long

 

Colombine-Arlequin.jpg

 

Ils sont cinq et se démultiplient avec une énergie incroyable dans un chatoiement de couleurs, l'inventivité ayant présidé à l'élaboration des costumes.

Ce théâtre est peut-être le plus vivant de tous ; ici tout bouge, la cabriole est volontiers au rendez-vous et l'élégance du geste recouvre le tout.
Car si le spectacle est fait pour nous instruire, la priorité réside dans le divertissement.
Son but ? … Améliorer la vie, la rendre par l'exemple plus supportable.

Ce n'est hélas pas toujours l'impression que l'on retire certains soirs en certains lieux ...

Fort heureusement pour nous, le temple de la Commedia dell'arte vient après bien des vicissitudes de rouvrir ses portes. Ici, en dépit des circonstances, nulle morosité et pourtant le lieu - faute de subventions - resta fermé durant de longs mois. On imagine aisément le désespoir des artistes mais son directeur, Attilio Magguilli a toujours fait preuve de courage, d'intrépidité même ! ... Il en paya cruellement les conséquences mais on n'abat pas facilement un homme tel que lui.

 

Attilio-Magguilli.jpg



Il a donc écrit et mis en scène ce texte destiné à faire l'éloge du baiser au travers des siècles.

Quelques mots du thème : imaginez une grande dame aristocrate comme notre époque n'en connaît plus, laquelle écrit pour le plaisir de ses invités et le sien.

Hélène Lestrade et son élégance naturelle incarne ce personnage en roulant les R comme une princesse russe. A son côté, un majordome " proud as Artaban " l'assiste en toutes circonstances. Ici, la grande silhouette de Vincent Morisse et sa belle voix grave font merveille.

Après être sortis de l'époque des cavernes nous traverserons gaillardement celle des Croisades pour ensuite nous transporter à Vérone où une parodie drolatique de la célèbre scène du balcon nous offrira un Roméo benêt, face à une délicieuse gourde prénommée Juliette. La scène est hilarante au possible portée par la fantaisie du duo : Noëlle Salomon / Alexis Long.

" Baiser menteur " quand les années de mariage ont quelque peu émoussé les sentiments de l'époux, ce dernier se prendra pour un Ulysse des tavernes après avoir fait fi des prescriptions de la loi Evin.

Alors, lasse de jouer les Pénélope, la comtesse se consolera platoniquement grâce au mythe de l'Ange gardien.

Dracula s'invitera ensuite de façon inattendue à cette sarabande puis nous reviendrons à des moeurs plus charmantes par les soins conjugués du célèbre trio : Pantalon, Arlequin et Colombine.

David Clair, tour à tour cuisinier en chef qui rate ses plats, tant son attention est bousculée par les projets théâtraux de la Comtesse, sera successivement un mari parti en Croisade, frère Laurent et Pantalon, sa bonhommie naturelle convenant parfaitement à tous ces personnages.

 

Cie-Italienne-3.jpg



Spectacle ludique et joyeux par excellence ce dont nous avons le plus besoin par les temps qui courent …

Bravissimo ! ! !

Allez-y nombreux car ils le méritent bien.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:48 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.