Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2016

Les personnages oubliés de Henry Le Bal

aff.person-oubliés.jpg

 

 

Théâtre de l'Ile Saint-Louis

Paul Rey

 

39, Quai d'Anjou

 

75004 PARIS

 

 

 

(M° Pont-Marie)

 

loc. 01 46 33 48 65

 

http://www.theatre-ilesaintlouis.com/

 

Pl. 15€ - T.R. 10€

 

 

Vendredi & samedi à 18h30

 

Dimanche à 15h

 

jusqu'au : 11 DECEMBRE 2016

 

Mise en scène : Alain SORANO et Henry LE BAL

 

avec : Philippe de BRUGADA, Juliette RAYNAL, Alain SORANO et Henry LE BAL

 

Brugada-Le-Bal.jpg

 

 

Il n'est que trop évident que les auteurs et leurs oeuvres connaissent tous une période de Purgatoire …

 

Voyez Sartre : ce n'est certes pas son " Huis-Clos " qui le mit à l'abri des flammes de l'Enfer. Le pape de l'existentialisme refait bien quelques apparitions de temps à autre puis retourne au Néant qui inspira son être. ( ouvrage le plus hermétique de sa vie.)


Le fait est avéré mais qui a eu jusqu'ici l'idée de se préoccuper des personnages ?  Pas même leurs créateurs qui vexés de la désaffection du public s'empressent alors de les oublier.

Et pourtant ! ...


Alors, Henry Le Bal a imaginé cette pièce tout à la fois philosophique et burlesque nous permettant de suivre " Les personnages oubliés " - à la trace …


Un enfant de la balle rebondit de pièce en pièce mais un personnage reste rivé à son état, à ses caractéristiques que les héritiers modifieront peu ou prou, enrichiront aussi parfois puis, sauf exception si le personnage n'a pas accédé à la Légende, ce dernier plongera irrémédiablement dans l'oubli.


Sachant que dans l'Univers il existe des trous noirs, certains ont prétendu que si nous pouvions y pénétrer, nous pourrions alors remonter le Temps ?


C'est ce que vont tenter de faire nos personnages et en dépit de toute l'énergie qui les anime, ils rencontreront quelques difficultés bien sûr ...

 

 

Le-Chevalier-Loulou.jpg

( photos : David Raynal )

 


Théâtre dans le théâtre. A l'instar des poupées russes un personnage permet d'en découvrir un autre ; c'est ainsi que nous ferons la connaissance de " Monsieur-Monsieur " grand Conservateur des Oeuvres Théâtrales devant l'Eternel, à la recherche de la Tour de Babylone désormais disparue ( tout comme lui ) flanqué de son fidèle Mathurin.


Une sorte de Kiki de Montparnasse viendra les accueillir

( elle se nomme Loulou ) -


Puis nous rencontrerons d'autres personnages

( ou leurs ombres ) et nous offrirons même le luxe de remonter jusqu'à l'époque antique en compagnie d'Etéocle ( pardonnez du peu ) non sans avoir au préalable effectué un détour par le Moyen-Age, époque des chevaliers dragueurs ...


Bienvenue en Absurdie !

 

Vous l'avez compris, c'est complètement foutraque, ludique à souhait. Le spectateur un temps désarçonné finit par se prendre au jeu et une fois le principe admis se laisse aller, emporté par ces joyeux drilles qui abdiquant tout cartésianisme ont compris bien avant nous qu'il n'y avait rien à comprendre … Il ne suffit que d'admettre pour supporter ( non la pièce mais la vie tout simplement )


Si vous aimez le dépaysement, ce spectacle est pour vous.



Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:53 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.