Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2016

ISABELLE GEORGES - Amour Amor -

aff.I.Georges.jpg

 

 

THEATRE LA BRUYERE

 

5, Rue La Bruyère

 

75009 PARIS

 

 

 

(M° St-Georges)

 

loc. 01 48 74 76 99

 

index.php

 

Tarifs : 32€ - 26€ - 20€

(supplément frais de location, 2€)

 

du mardi au samedi à 20h30

 

matinées le samedi à 16h

 

jusqu'au : 20 AOUT 2016

 

Direction musicale : Frédérik Steenbrink

 

avec Isabelle Georges et les musiciens, Frédérik Steenbrink, Edouard Pennes, Adrien Sanchez

 

 

couchée.jpg

 

Connaissez vous beaucoup d'artistes auxquels on puisse reprocher de faire les choses de façon trop parfaite ? …

C'est presque le cas d'Isabelle Georges - pas la moindre petite faille où la critique puisse se faufiler.

La grande dame rousse envahit le plateau de son omniprésence. A ses côtés, trois musiciens en fidèles servants lui donnent la réplique.

Le thème ? … l' Amour conjugué à tous les temps, confronté à toutes les situations. Puisque l'important c'est d'aimer ( double clin d'oeil à Zulawski ) avec ce titre : Amour, Amor - ( sans mise à mort finale, bien sûr )

Et les chansons défilent, les costumes de la dame aussi pour le plaisir d'Axel Boursier et le nôtre par voie de conséquence.

 

near-piano.jpg

( photos : LOT )



Un sourire pléthorique, des jambes actives et le plus important, une voix dont elle maîtrise parfaitement les modulations.

Voilà pour la technique et l'émotion dans tout cela, allez-vous dire ? … Cette dernière se concrétisera grâce au miroir que lui tend son partenaire privilégié : Frédérik Steenbrink.

N'oublions pas que la direction musicale lui incombe, que ce pianiste est également chanteur et comédien ce qui facilite échange et complicité. Voix suave, oeil de velours : le tour est joué !  Le reste de l'équipe ayant plus spécialement en charge l'humour et la qualité de l'accompagnement musical évidemment.

Un répertoire que l'on croyait parfois oublié refait surface, le résultat justifiant l'hommage qui lui est rendu.




Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

10:04 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.