Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2016

La vallée de la peur d'après Arthur Conan Doyle

La bougie.jpg

 

 

 

VINGTIEME THEATRE

 

7, rue des Plâtrières

 

75020 PARIS

 

 

 

(M° Ménilmontant)

 

LOC. 01 43 66 01 13

 

 

http://www.vingtiemetheatre.com/

 

Pl. 25€, Séniors : 20€

Etudiants : 13€

 

A 21h30 : jeudi, vendredi, samedi

 

A 17h30 le dimanche

 

jusqu'au : 3 JUILLET 2016

 

d'après le roman de Sir Arthur Conan Doyle

 

Adaptation et mise en scène : Nathalie Veneau

 

avec : Julien Vialon, Marc Samuel, Cédric Lanoë, Pierre-Louis Jozan, Vincent Desprat, Christophe Guillon, Nathalie Veneau

 

Scène de crime.jpg

 

 

Le titre à lui seul constitue une mise en condition alors que l'action se situe en réalité dans le Sussex en ce manoir de Birlstone où Holmes et Watson sont venus donner un coup de main à la police locale suite à un mystérieux crime ...

Plusieurs décennies de fans de ces aventures ont fait connaissance du célèbre détective sous les traits de Basil Rathbone dont le flegme élégant collait à la peau du personnage ce, à un point tel qu'il devenait difficile d'imaginer pour ce rôle quelqu'un d'autre que lui. Ce qui eut lieu pourtant avec plus ou moins de succès car sans cesse nous revenions à la référence type tant l'incarnation initiale avait été grande.

Holmes, ce génie de la déduction, bien que détective amateur réussit toujours là où Scotland Yard échoue. Conan Doyle pour corser la personnalité de son héros a fait de lui un drogué notoire doublé d'un violoniste de talent et nous le suivons d'aventure en aventure flanqué de son indispensable Watson, médecin et biographe.

Plusieurs générations de lecteurs ont suivi ces deux là, films et séries télévisuelles prenant le relais. Cette fois c'est au théâtre que nous retrouvons le célèbre duo.

Julien Vialon ( un peu plus nerveux que son modèle britannique ) sera Holmes et les spectateurs humeront avec volupté les senteurs de la pipe sur laquelle il tire afin d'aiguiser son esprit.

Nathalie Veneau adaptatrice, metteur en scène laquelle incarne également le personnage de l'épouse non éplorée - nous en découvrirons les raisons un peu plus tard - a confié à Marc Samuel puisqu'il est Watson, la rude tâche de mettre le spectateur au parfum ( nul besoin d'enquête pour conclure qu'il s'agit de Clan ou d'Amsterdamer ) là, je reviens bien sûr au souvenir olfactif qui précède puisque la scène est devenue l'un des derniers bastions de résistance sur laquelle on peut encore fumer en toute quiétude.


Cédric Lanoë ( White Mason ) est ce massif détective du Sussex qui intervient en compagnie de Pierre-Louis Jozan, l'inspecteur Mac ( Donald étant de sortie ) de Scotland Yard.

Vincent Desprat sera l'élégant Cecil ( James ) Barker invité permanent des Douglas soupçonné un temps à cause de sa trop grande sympathie pour l'épouse du défunt …

Enfin, Christophe Guillon à la présence scénique indéniable prêtera ses traits et son talent au personnage de John Douglas alias … mais chut !

 

Dénouement.jpg



Si vous voulez en savoir plus, prenez le chemin qui mène au Vingtième Théâtre car pour ma part, je m'interdis de vous révéler quoi que ce soit ce qui, en la circonstance, serait criminel !


Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

11:36 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.