Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2016

L'Oiseau Bleu ( hommage à Prévert et Kosma )

Ombres-chinoises-h.jpg

 

 

 

STUDIO HEBERTOT

 

78 bis, boulevard des Batignolles

 

75017 PARIS

 

 

(M° Villiers ou Rome)

 

 

Loc. 01 42 93 13 04

 

http://www.studiohebertot.com/

 

 

Pl. 28€ - T.R. 19€

 

- de 26 ans : 10 ou 12€

 

A 19h du mardi au samedi

 

à 17h le dimanche

 

 

jusqu'au : 3 JUILLET 2016

 

 

Ecrit et mis en scène par Catherine MORRISSON

 

avec Gaël GIRAUDEAU

 

& Fabrice BIBAS au piano

 

Fabrice-Gaël.jpg

 

 

Si Dieu doit beaucoup à Bach, Prévert doit sans nul doute autant à Kosma.



Avec ce titre emprunté à Maeterlinck, ( L'Oiseau Bleu ) Gaël Giraudeau rend hommage au poète dont l'oeuvre servit de prétexte à relancer cette guerre que se livrent ponctuellement classiques et modernes.

Or ce qui m'a semblé caractériser ce jeune interprète c'est sa mobilité tant physique que mentale. Sur scène, le comédien-chanteur est sans cesse en mouvement alors que les générations précédentes furent nettement plus statiques. Ce trentenaire virevoltant bénéficie déjà d'une belle richesse d'expressions.


Malicieusement il précise " pas poète mais l'âme artiste quand même " et il va nous offrir ces " picotis d'idées " qui se transformeront sous nos yeux en poussière d'étoiles car à ses heures l'homme est magicien.

Ces voiles tendues sur scène et plus exactement celle du milieu - avec sa forme triangulaire - va évoquer le bateau en partance, tandis qu'elle se fera prétexte à ombres chinoises ...

" Rappelle-toi, Barbara " - Brest n'est il pas un lieu de départ par excellence ? Or la raison d'être d'un oiseau ne se concrétise que par l'envol.

Précisément, Giraudeau junior, héritier du talent paternel tout comme l'oiseau a pris lui aussi son envol et que vous aimiez ou non Prévert je ne saurais trop vous inciter à aller voir et entendre ce Gaël là dont le prénom lui va comme un gant, or tout ce qu'il fait est singulier.

 

Explication.jpg



Pour l'accompagner ( n'oublions pas Kosma ) un talentueux pianiste est à ses côtés en la personne de :  Fabrice Bibas. Signalons également que ce spectacle fut habilement écrit et mis en scène par : Catherine Morrisson.

Sachez d'ores-et-déjà ( là, je vous offre un scoop ) que vous retrouverez Gaël Giraudeau dès la rentrée, sur la scène du théâtre La Bruyère dans une pièce de Daniel Colas intitulée " La Louve "

 

En attendant ne manquez pas d'aller l'applaudir au Studio Hébertot tant il est vrai que l'avenir ( avec un grand A ) appartient aux jeunes talents aussi sur cette lapalissade, vous laisserai-je au plaisir d'aller le voir " en vrai ", le petit écran vous l'ayant je crois, déjà présenté à diverses reprises.



Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

15:54 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.