Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2016

Anna Karénine (les bals où l'on s'amuse n'existent plus pour moi) d'après Léon Tolstoï

G.Farahani.jpg

 

 

CARTOUCHERIE -

 

THEATRE DE LA TEMPETE

 

Route du Champ de Manoeuvre

 

75012 PARIS

 

 

 

(M° Château de Vincennes

puis navette gratuite)

 

Loc. 01 43 28 36 36

 

http://www.la-tempete.fr/

 

Pl. 20€ - T.R. 12 & 15€

 

chaque mercredi : 12€

 

jusqu'au : 12 JUIN 2016

 

Adaptation et mise en scène : Gaëtan Vassart

 

avec : Golshifteh Farahani, Emeline Bayart, Xavier Boiffier, Sabrina Kouroughli, Xavier Legrand, Manon Rousselle, Igor Skreblin, Stanislas Stanic & Alexandre Steiger

 

Danse-groupe.jpg

( photos : Antonia Bozzi-La Tempête )

 

 


La scénographie conçue par Mathieu Lorry-Dupuy allie tout à la fois élégance et sobriété. Rideau argent aux reflets bleutés en fond de scène, lequel servira de support éphémère à une projection puis en cours de spectacle passera de la couleur argent à l'or et au drapé somptueux, ménageant ainsi l'entrée des personnages. Un lustre impressionnant porteur de multiples bougies sera allumé de façon quasi magique côté jardin tandis que des sièges ressemblant étrangement à des prie-dieu occupent l'espace scénique.

Houleuse scène de ménage entre Daria ( époustouflante Emeline Bayart ! ) et son époux Stépan ( Alexandre Steiger ) pris au piège de son infidélité.
La dame n'a pas la langue dans sa poche et conspue son époux de belle façon !

Il s'agit d'une adaptation et les termes utilisés ne sont pas exactement ceux que Tolstoï aurait mis dans la bouche de ses personnages mais le thème en devient d'autant plus percutant et ces mêmes personnages plus proches de nous.

Stépan a appelé sa soeur Anna ( Golshifteh Farahani ) à la rescousse. Elle vient donc rendre visite au couple. Alors qu'elle descend du train, le Hasard ( notre maître à tous ) lui fera rencontrer Vronski ( Xavier Boiffier ) cet officier qui fera preuve d'une belle générosité à la suite d'un accident survenu dans cette gare,…. présage funeste !

Kitty ( Sabrina Kouroughli ) se considère pratiquement fiancée à Vronski et déchantera cruellement lors d'un bal au cours duquel celui-ci prêtera plus d'attention à Anna qu'à elle.

Lévine ( Stanislas Stanic ) avait quitté son domaine à la campagne pour faire sa demande en mariage à Kitty laquelle n'avait encore d'yeux que pour le bel officier. Le train du destin est désormais en marche …

Gaëtan Vassard a par le biais de cette adaptation voulu cibler la question d'émancipation des femmes, qu'il s'agisse d'Anna, de Daria ou de Kitty, l'histoire individuelle de chacune est ici portée au premier plan. La passion vécue de façon différente par chacune est bien présente, presque palpable et la dimension tragique s'avère évidente.

Le choix de l'interprète principale pourrait de prime abord, surprendre. Nous avions coutume d'imaginer Anna Karénine blonde et slave alors que cette fois, l'élégante jeune femme vient tout droit du golfe persique. Elle nous prouvera tout au long de la pièce et plus particulièrement lors de son monologue de fin qu'elle dira les yeux brillants de larmes, combien ce choix fut judicieux.

Je ne puis décemment vous en dire plus au risque de tout raconter aussi vous conseillerai-je d'aller voir cette pièce qui se donne au théâtre de la Tempête jusqu'au 12 juin prochain, persuadée que vous en reviendrez tout comme moi, absolument ravis par ces 2h 15 de spectacle qui passent à la vitesse grand V.



Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

10:25 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.