Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2016

Marcelle et Marcel de Marc Delaruelle

aff.MM-Guichet.jpg

 

 

LE GUICHET MONTPARNASSE

 

15, rue du Maine

 

75014 PARIS

 

 

 

(M° Montparnasse-Bienvenue)

 

loc. 01 43 27 88 61

 

http://www.guichetmontparnasse.com/

 

A 20h30, vendredi et samedi

 

A 16h30 le dimanche

 

jusqu'au : 15 MAI 2016

 

Texte et mise en scène : Marc DELARUELLE

 

avec : Claude MAILHON et Patrice RICCI

 

preparation.jpg

 

 

Une mouche qui se prend pour celle du coche à moins qu'elle ne croie être chez Sartre ( ? ) hante la loge où se prépare le comédien, excédé par cette intrusion intempestive !

" Marcelle ! " s'exclame à intervalles réguliers celui qui, décidément ne saurait se débrouiller seul comme tout homme qui se respecte.  Or ladite Marcelle est allée humer la poussière des coulisses, histoire de se mettre en condition  ...
 
Le médecin a prescrit au comédien douze gouttes à prendre avant chaque représentation, pas une de moins, ni une de plus. Mais où est donc passée cette fichue bouteille ?

Marcel est du genre à ne pas voir une vache dans un couloir quand il a l'esprit préoccupé et comment voulez-vous qu'un comédien qui s'apprête à jouer ne soit pas obnubilé par son texte ? Le reste n'existe pas. Deux seules choses comptent réellement, lui et ce qu'il va dire.

Marcelle et Marcel sont deux partenaires à la ville et à la scène, lesquels vont affronter une fois de plus, les feux de la rampe. Comme ils ont encore un peu de temps devant eux ils en profitent pour se chamailler.

Lui, surtout : ce Roméo sur le retour qui ne revient plus … Ce qu'il ne saurait comprendre ni admettre car enfin,

( précise t-il ) personne n'a joué le rôle mieux que lui !

Sa compagne est plus raisonnable, elle fut Juliette et le temps ayant passé se contente désormais d'incarner la nourrice. Ainsi va la vie … Mais n'être que frère Laurent, ça non !

 

Marcel-Marcelle.jpg



Suivra une violente diatribe destinée à clouer au pilori le monde théâtral actuel, ces comédiens et metteurs en scène qui font n'importe quoi, n'importe comment, bref qui ne respectent plus rien. ( ce n'est pas entièrement faux )

Avec malice, Marcelle lui fera remarquer que lorsqu'ils étaient jeunes leurs prédécesseurs tenaient le même discours … ( à peu de choses près ) -

Marc Delaruelle s'amuse à brosser le portrait de ces deux comédiens vieillissants qui peinent à gérer le temps qui passe. C'est féroce mais avec une immense tendresse !

Ne comptez pas sur moi pour vous dire comment tout cela va finir car tout le plaisir réside dans la découverte. Patrice Ricci est ce que l'on nomme " une bête de scène " - et il se fait trop rare à notre goût puisque le voir et l'entendre constitue chaque fois un réel plaisir.

Sa partenaire : Claude Mailhon lui donne intelligemment la réplique et nous passons en leur compagnie un agréable moment. Puisque la pièce se joue les vendredi et samedi à 20h30 et le dimanche à 16h30, voilà une bien agréable façon de terminer la semaine, ce jusqu'au : 15 MAI prochain aussi ne boudez pas votre plaisir, allez-y vite !



Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

11:10 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.