Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2016

Le projet Poutine de Hugues Leforestier

aff.Poutine.jpg

 

 

Théâtre des BELIERS parisiens

 

14bis, rue Sainte Isaure

 

75018 PARIS

 

 

(M° Jules Joffrin)

 

loc. 01 42 62 35 00

 

http://www.theatredesbeliersparisiens.com/

 

Pl. 26€ - T.R. 18€

 

- de 26 ans : 10€

 

 

jusqu'au : 12 JUIN 2016

 

 

Mise en scène : Jacques Décombe

 

avec : Nathalie Mann & Hugues Leforestier

 

projet-Poutine.jpg

 

La projection d'une immense manifestation envahit le grand écran situé en fond de scène. Quand la population russe déferle dans les rues, le résultat est impressionnant !  Trois jours que cela dure … Etonnant, non ?   

En fin stratège, Vladimir Poutine subodore qu'il y a quelqu'un derrière tout cela et que mieux vaut utiliser la persuasion que la force, quand on n'a pas affaire à un ennemi de l'extérieur.

Une femme qu'il connaissait très bien pourtant s'est jadis opposée à lui. Elle et sa famille furent exilés en Sibérie et il vient précisément de la convoquer afin de déjouer les souhaits, les espoirs et peut-être les plans de cette opposante avérée.
 
N'ayant pas oublié son métier de Procureur Général, elle passe immédiatement à l'attaque et l'homme lui oppose un calme assez sidérant. Car enfin, qui possède le Pouvoir, elle ou lui ? …

Nous allons découvrir un Vladimir Poutine bien différent du portrait dressé communément par les médias occidentaux. Certes, l'homme n'est pas irréprochable et il le sait mieux que tout autre mais quoiqu'il ait fait ou fera, il lui est toujours loisible de se justifier en disant : " J'ai rendu sa fierté à la Russie. "

C'est même pour cela que la majorité des russes continuent

( nous dit-on ) à lui faire confiance.


Elections truquées ? ... Svetlana l'affirme, elle qui rêve de traduire celui qu'elle déteste passionnément devant le tribunal international de La Haye.

Elle rappellera le massacre des tchétchènes ; nous savons pourtant que les torts étaient partagés ( se souvenir de la prise d'otages en ce théâtre de la Doubrovka en 2002 ) mais ce n'était il est vrai, qu'en réaction à ce qui avait préexisté ; quand deux ethnies s'opposent la responsabilité des drames existe forcément de part et d'autre.

 

Poutine-beliers.jpg

( © Béliers Parisiens )

 



Hugues Leforestier dresse un bilan en essayant de ne rien omettre ni sur le plan  des responsabilités ni sur celui des justifications. La dernière phrase explique tout et je vous laisse la découvrir sur place ...

L'auteur qui interprète également le personnage-titre joue la carte de la mesure et de la lucide conviction.  L'original étant toujours en place, la tâche était rude mais il parvient parfois à créer l'illusion que c'est le vrai Poutine que nous entendons.

Nathalie Mann lui donne la réplique en actrice rompue au rythme cinématographique ou télévisuel et c'est peut-être dommage car il m'a semblé que le soir où j'assistai à la représentation, elle avait tendance à bouler le texte.

Il est vrai que son personnage n'est que de passage …

Svetlana repartira en Sibérie tandis que Poutine s'incrustera un peu plus dans la direction de l'Etat, ce par tous les moyens, justifiables ou non.

La pièce est au théâtre ce que la nouvelle est au roman, un condensé habile et instructif. Ceux qui seraient intéressés par la lecture du texte peuvent se le procurer sur place avec en prime, la dédicace de l'auteur.

 

Puisqu'il est là, autant en profiter !



Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

10:55 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.