Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2016

DANCING de Natacha de Pontcharra

aff.Dancing.jpg

 

 

LE FUNAMBULE MONTMARTRE

 

53, rue des Saules

 

75018 PARIS

 

 

(M° Lamarck-Caulaincourt)

 

 

loc. 01 42 23 88 83

 

 

 

http://www.funambule-montmartre.com/

 

Pl. 23€ - T.R. 16€

 

Etud. 10€

 

les mardi et mercredi à 21h30

 

jusqu'au : 30 MARS 2016

 

Durée : 1h20

 

Mise en scène : Paul Bruna-Rosso-Carré

 

 

avec Diane Albasini, Didier Blau, Mathieu Duhazé, Anaïs Jean, Berouke Tesfay, Paul Bruna-Rosso-Carré

 

 

 

en-cadence.jpg

 

La pièce commence sur un accueil d'entretien pour le moins atypique où il sera question du " parfum de l'attente " ( sueurs d'angoisse sans doute ? ) ...

 

Celui que nous identifions comme le chef de service, Monsieur Simon - rôle interprété magistralement par Didier Blau - reçoit l'arrivant ( sous les traits du très élégant Berouke Tesfay ) en ne se tenant ni debout ni derrière un bureau mais au ras du sol, visiblement au bord de la crise de nerfs. ( sa femme vient de le quitter )

 

La technique d'embauche est particulière : volontiers agressif, voire insultant, il n'hésitera pas à qualifier celui qui propose ses services de " chômeur de merde " (sic) puis contre toute logique, conclura que finalement, ce Fabrice lui est bien sympathique et l'inclura dans son équipe, sur le champ !

 

Lors de la scène suivante, nous allons découvrir d'autres collaborateurs, Estelle ( Anaïs Jean ) qui apparaîtra comme l'employée modèle, la célibataire qui ne vit que pour son boulot et Babour ( Mathieu Duhazé ) personnage étrange que nous aurions tort d'assimiler au 1% de handicapés que toute entreprise était jusqu'ici censée devoir embaucher …

 

Nous ne tarderons pas à découvrir que ce dernier fait tout mieux et plus rapidement que tout le monde.

Une sorte de petit génie par conséquent.

 

Surviendra Hélène ( Diane Albasini ) laquelle avoue à Estelle qu'elle est enceinte, ce que l'entreprise n'apprécie pas du tout. Or précisément, un contrat avec des japonais se profile à l'horizon et afin d'être certain de l'obtenir, Mr Simon met au point une stratégie bizarre … dont Hélène semble devoir faire les frais.

 

femme-plateau.jpg

 

 

S'inspirant d'Hitchcock, le metteur en scène, Paul Bruna-Rosso-Carré s'offre parfois quelques brèves apparitions.

 

Nous découvrons tout cela non à la cafétéria comme c'est souvent le cas mais dans l'espace lavabos de ce 3ème étage où se manifestent librement les fêlures de chacun.

 

C'est drôle, dans le style grinçant. Inspirée par un fait divers, Natacha de Pontcharra pose un regard particulièrement critique sur la société, son regard acéré a l'efficacité d'un scalpel ; Interpréter un rôle décrit par elle correspond toujours à une aventure exceptionnelle pour peu que l'on se donne la peine de creuser profondément la mentalité du personnage.

 

Cette jeune compagnie ( Les Bunburystes ) nous offre ce texte. Vous allez certes être parfois un peu déstabilisés mais le plus souvent amusés et intrigués tout au long de la pièce.

 

J'ajouterai avoir tout particulièrement apprécié la prestation de Mathieu Duhazé car ce qu'il fait n'est pas facile et il le fait très bien. Vous aimeriez en savoir plus ? ...

C'est facile, allez-y !

 

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

09:34 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.