Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2016

L'impasse de Julien Romano

aff.l'impasse.jpg

 

 

THEATRE CLAVEL

 

3, rue Clavel

 

75019 PARIS

 

 

(M° Pyrénées)

 

 

Loc. 07 64 07 87 78

 

 

 

http://www.theatre-clavel.com/

 

 

chaque mardi et mercredi à 20h

 

 

jusqu'au : 27 AVRIL 2016

 

 

Texte et mise en scène de Julien Romano

 

avec : Julien Romano, Karen Peyrard et Jonathan Bruzat

 

complices.jpg

 

 

Car chez ces gens là, Monsieur, on ne cause pas, on cogne ! C'est du moins l'impression première ...

 

Nous sommes dans un jardin public : deux bancs, quelques feuilles mortes, une poubelle aussi.

Arrive en trombe, un jeune, son casque de motocycliste à la main.

Il s'installe sur le dossier d'un banc, les pieds sur le siège, au mépris de ceux qui suivront, visiblement angoissé et nerveux.

 

Une femme ne tardera pas à venir se poser sur le banc d'à côté. Elle est enceinte et fatiguée. Arrivée d'un troisième personnage. C'est lui que le jeune homme attendait. Retrouvailles pour le moins agitées ! Aucun des deux garçons n'est en mesure de gérer sa violence naturelle. Il s'ensuivra des échanges en dents de scie. La pression est mise en permanence.

 

Nous allons apprendre que l'aîné sort de prison et son jeune frère est venu le récupérer après dix longues années d'éloignement complet. Les reproches fusent (forcément) et peut-être une mise en accusation ? Nous ne saurons jamais ce qui s'est réellement passé pour que la situation en soit là.

La femme n'est pas une complète inconnue. Ils la reconnaîtront l'un après l'autre, non sans l'avoir quelque peu rudoyée au préalable.

 

Est-elle là par hasard ? …

Il est permis de se poser la question. Cela fait habilement partie des non-dits de la pièce.

 

La violence régit la vie de ces deux marginaux qui ne connaissent pas d'autre mode d'expression et les lames de couteau ont la sortie facile. Que va t'il ressortir de cette triple rencontre ? Impossible de vous le dire car de bout en bout, le spectateur attend de connaître la suite, c'est un traitement hors normes d'une histoire - hélas banale - qui nous fait mesurer le sort que connaissent certains. Mais l'impasse peut devenir un chemin ouvert, il ne suffit pour cela que de le vouloir ...

 

Impasse-1.jpg

 

Les trois comédiens jouent à fond l'implication tant morale que physique de leur personnage respectif.

La pièce est âpre mais non désespérante comme tout pouvait le laisser supposer au départ.

 

Pardon de conclure sur cette banalité mais ne dit-on pas communément que " tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir "  Précisément, n'est-ce pas ce dont nous avons tous, le plus besoin actuellement ? …

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

09:51 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.