Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2015

PhoneTag d'Israël Horovitz

aff.phonetag.jpg

 

 

THEATRE DES BELIERS

PARISIENS

 

14bis, rue Sainte-Isaure

 

75018 PARIS

 

(M° Jules Joffrin)

 

loc. 01 42 62 35 00

 

http://www.theatredesbeliersparisiens.com/

 

Pl. 26€ - T.R. 18€

 

- de 26 ans : 10€

 

jusqu'au : 3 JANVIER 2016

 

Mise en scène : Adrienne OLLE

 

avec (en alternance) Pierre-Edouard BELLANCA - Laura CHETRIT - Aurélien GOUAS -

Pierre KHORSAND - Léa-Marie SAINT GERMAIN -

Arnaud PERRON

 

2hommes-tel.jpg

 

 

A l'origine, un couple d'amoureux,   

Donald et Christy ; lui vit à New-York et elle, à Londres. S'ils veulent se faire la surprise d'une visite, mieux vaut que ce ne soit pas en même temps ! 

C'est pourtant ce qui va se produire le tout agrémenté de nombreuses péripéties.

 

Depuis que le téléphone portable existe les distances sont abolies, en théorie du moins mais cela ne met pas complètement à l'abri de l'incommunicabilité …

Ce serait trop simple. Les problèmes eux, se situent toujours au niveau de l'humain avec hélas, parfois, des conséquences en direction du monde animal or comme ici l'incident est évoqué de façon ludique, on ne peut pas trop s'en offusquer.

 

Cinq comédiens devront interpréter un nombre bien supérieur de personnages quelque soit le sexe et on demandera alors à la perruque de créer un semblant d'illusion quelque peu ironique …

 

Ce texte fut à l'origine écrit pour la BBC dans les années 90. La mise en scène de départ utilisera donc ce contexte et puis la décision d'entrer réellement dans l'action, s'imposera d'elle même pour chacun. Tout alors ira très vite, calqué sur notre époque où personne ne reste en place, où on a toujours envie de quelque chose ou de quelqu'un.

 

Cela ne se fera pas sans complications bien sûr, et pour le fun, la guitare interviendra à intervalles réguliers puisqu'il est dit que " la musique adoucit les moeurs " tout en ayant le pouvoir magique de surligner le texte à des endroits précis.

 

La plupart des auteurs considèrent que ce qu'ils ont écrit ne leur appartient plus une fois publié. Ce n'est certes pas le cas d'Israël Horovitz qui n'hésite jamais à prendre l'avion pour venir voir ce qui se passe et encourager les comédiens. Ce qu'il fit, bien sûr ! 

 

perruques.jpg

 ( photos : Cie des Aléas )

 

 

C'est la première fois que cette pièce est montée en France et les nombreux fans de cet auteur ne manqueront pas le rendez-vous, battant ainsi en brèche la désaffection partielle des salles de spectacle. D'autant que les consignes de sécurité sont rigoureusement respectées ( je puis en témoigner ) ce qui devrait vous rassurer et l'on passe un agréable moment en ce lieu.

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

12:13 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.