Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2015

La fille de son père de Bruno Chapelle & Camille Saféris

aff.fille-père.jpg

 

THEATRE L'ARCHIPEL

 

17, bd de Strasbourg

 

75010 PARIS

 

 

(M° Strasbourg-St-Denis)

 

loc. 01 48 00 04 05

 

 

http://www.larchipel.net/

 

 

 

A 19h30 les mardi, mercredi, jeudi

 

 

jusqu'au 7 JANVIER 2016

 

 

Mise en scène : Bruno CHAPELLE

 

 

avec : Bruno CHAPELLE (Jean-Claude, le peintre) - Pascale MICHAUD (Jennifer) - Camille SAFERIS (Thierry Flach, le producteur) - Marie-Aline THOMASSIN (Patricia de PERSONNE) - Olivier YENI (Jean-Hugues de PERSONNE)

 

lafilledesonpere.jpg

( photo : Xavier Lahache ) 

 

 

Danse sur un volcan ! -

 

L'action se déroule au domicile d'un producteur de télé ( Thierry Flach ) lequel a le vent en poupe et les finances en déroute. Il vient d'emménager et entre deux urgences télévisuelles demande au peintre chargé de rafraîchir les lieux de bien vouloir s'activer.

 

Ce n'est pas exactement ce que ce dernier fera, bien au contraire  … En revanche Jean-Claude ( c'est le nom du peintre ) s'avèrera d'une redoutable efficacité.

 

Un nouveau p.d.g. vient d'être nommé à la tête de France Télévision : il s'agit du célèbre Jean-Hugues de Personne lequel est passé sans transition du nucléaire à l'audiovisuel tant il est vrai que l'on évite parfois une catastrophe pour mieux en déclencher une autre.

 

Arrivée d'une jolie postulante ( Jennifer ) mais " fille de personne " ce qui créera le quiproquo. Persuadé qu'il a trouvé là le moyen infaillible d'entrer dans les bons papiers du patron, notre producteur va immédiatement confier la météo à cette jeune et charmante ambitieuse.

 

Seulement voilà, Jean-Hugues de Personne a réellement une fille avec laquelle il est quelque peu en bisbille ce qui aura le mérite d'éviter une rencontre prématurée.

 

La personne en question semble quelque peu névrosée tout comme son p.d.g. de père ( les chiens ne faisant pas des chats ) a un lézer seveu sur la langue, postillonne à tout-va : avec elle le bulletin météo - qu'elle prévoit culturel - risque fort de se résumer en un crachin généralisé ...

 

Dans l'intervalle, le peintre Jean-Claude jouera les deus ex machina avec les deux pieds dans le pot de peinture et les quiproquos et autres chassés-croisés seront fabriqués de toutes pièces par cet artiste passé maître en imbroglio !

 

 

Si vous voulez en savoir plus, il ne vous reste qu'à prendre le chemin qui mène à l'Archipel. Sachez toutefois que Bruno Chapelle est absolument époustouflant dans ce rôle de peintre joyeusement manipulateur tandis que Marie-Aline Thomassin ( pour ne citer que ces deux là ) nous fait don d'une extraordinaire composition de personnage ingrat mais percutant à souhait.

 

Les nostalgiques de la-télé-d'avant auront même Barnabé le joyeux panda, en prime !

Bref, si en ces temps moroses, vous avez besoin de vous dérouiller les zygomatiques allez-y, le résultat est garanti.

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

10:40 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.