Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2015

De l'autre côté de la route de Clément Koch

aff.theatr.michel.jpg

 

 

THEATRE MICHEL

 

38, rue des Mathurins

 

75008 PARIS

 

 

(M° Havre-Caumartin)

 

 

loc. 01 42 65 35 02

 

 

Pl. de 25 à 37€

 

 

http://www.theatre-michel.fr/

 

A 21h du mercredi au samedi

 

A 16h30 le samedi

 

A 16h45 le dimanche

 

( Relâche : lundi et mardi )

 

Mise en scène : Didier CARON

 

avec Maaïke JANSEN, Maïmouna GUEYE, Dany LAURENT, Gérard MARO et Laurence PIERRE.

 

Interview.jpg

 

Quelque part en Suisse  - dans une maison de retraite, une femme ( Maaike Jansen ) revêtue d'une robe immaculée est allongée sur son lit, dans la posture classique du gisant.

 

 

Elle se nomme Eva et nous allons découvrir pour la bonne continuation de la pièce que fort heureusement elle n'est pas morte.

 

Andrée,  une voisine de chambre ( Dany Laurent ) ne cesse de venir vers elle - il faut bien s'occuper - affichant une évidente tendance à tout oublier, sauf les pâtes de fruits qui constituent une obsession pour elle et quelques autres également ; disons que cela fait partie des moeurs de la maison ...

 

Eva Makovski fut jadis une éminente physicienne qui manqua le prix Nobel de peu, par la faute du laboratoire pour lequel elle travaillait. L'actualité nous a hélas habitués aux scandales réitérés en ce domaine …

 

Depuis qu'elle réside en ce lieu, son ancien patron prend son séjour complètement en charge et lui rend visite de temps à autre mais pas plus de 2 fois par an.

 

Andrée Legendre ( la voisine envahissante ) cause à tort et à travers ( surtout à tort ) et bien évidemment, encore plus quand elle est en panne de friandises. Le reste du temps, il est évident qu'elle perd un peu la boule ! 

 

Leur aide-soignante, Hortense ( Maïmouna Gueye ) est une formidable tornade … noire, débordante d'énergie, le verbe haut, laquelle bouscule de façon bénéfique les occupants de ce lieu de haute stagnation.

 

Une journaliste ( Laurence Pierre ) s'est annoncée pour interviewer la grande chercheuse, laquelle la fait attendre tout en lui ménageant une surprise de son cru.

 

 

Michèle n'a obtenu cette rencontre qu'après avoir littéralement harcelé celle dont le témoignage l'intéresse au plus haut point et bien plus que cela encore …

 

La suite vaut son pesant de pâtes de fruits ! ...

 

 

Theatre-Michel-2.jpg

 ( photos : Franck Harscouët )

 

 

Ces quatre comédiennes sont toutes absolument formidables et la pièce est menée à un rythme d'enfer ! Le rôle délicat de l'homme responsable du laboratoire, en l'absence de Gérard Maro est joué par le metteur en scène Didier Caron.

 

Le texte de Clément Koch déborde de fantaisie et si le thème est grave, la façon dont il est traité mérite d'être qualifiée de brillantissime.

 

 

Ceux qui font profession d'aller au théâtre souvent ont quelque peu tendance à tenir à distance ce mode d'expression dit de boulevard. Il en existe pourtant d'excellent, en voici la preuve.

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

 

 

 

09:36 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.