Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2015

KIKI de Montparnasse d'après les " Souvenirs retrouvés "

aff.kiki.jpg

 

 

 

GUICHET MONTPARNASSE

 

15, rue du Maine

 

75014 PARIS

 

 

 

(M° Montparnasse-Bienvenue°

 

 

loc. 01 43 27 88 61

 

http://www.guichetmontparnasse.com/

 

Pl. 20€ - T.R. 15€

 

Pour la 3ème saison : KIKI enfin à Montparnasse ! ...

 

chaque samedi à 22 heures

 

 

jusqu'au : 7 NOVEMBRE 2015

 

 

Adaptation et mise en scène de Françoise Taillandier

sous l'oeil complice de : Isabelle Péan

 

avec : Françoise Taillandier, Paul Hautreux, Ben Devie et la voix off de Laurent Groffe.

 

au piano : Paul Hautreux

 

 

Kiki-pose.jpg

 

Alice Prin dite Kiki de Montparnasse est de retour …

 

Celle qui fit de ce quartier de la Rive Gauche son Pays des Merveilles puisqu'elle en fut sacrée Reine, au grand dam de Marie Wassiliev qui ne lui pardonnera jamais ce qu'elle considérait comme une usurpation de droits, ressuscite sous nos yeux et tout une époque avec elle !

 

Fruit d'un amour éphémère, la petite Alice née pratiquement dans le ruisseau, fut élevée par sa grand-mère à qui elle voua une adoration bien méritée.

 

Sa mère qui vivait à Paris ne la récupéra qu'à l'âge de 12 ans ; commença alors le dur apprentissage de la vie. Elle fut placée comme bonne chez une boulangère mais cela ne dura pas et la gamine se retrouva vite à la rue.

 

Le hasard ( avec un grand H ) voulut qu'elle puisse poser pour des peintres et commença ce que l'on nommait à l'époque, la vie de bohème : ventre creux mais parfois grandes satisfactions.

 

Elle connut alors ceux qui allaient devenir les plus grands : Foujita, Modigliani, Soutine et beaucoup d'autres …

 

Kiki pour survivre, se débrouillait en chantant, vendant des croquis qu'elle réalisait elle même et aussi faisait la fête mais ce qui la caractérisait était son éthique personnelle car si ses amours étaient libres, elle ne se vendait jamais et si cela arriva une fois, ce fut pour rendre service à de plus nécessiteux qu'elle. Car la solidarité était la règle d'or en cet univers où la vie n'était vraiment pas facile.

 

Françoise Taillandier est la moins sophistiquée et peut-être la plus véridique des Kiki qui se produisent actuellement sur les plateaux parisiens. Son atout ? La simplicité, le parler vrai comme le modèle d'origine.

 

Ceux qui aiment remonter à la source constateront à la lecture de " Kiki, souvenirs retrouvés " édité chez José Corti que l'adaptation est d'une fidélité à toute épreuve quant à l'écrit de base.

 

Comédienne avant tout, Françoise Taillandier chante bien sûr, accompagnée par Paul Hautreux qui pour les besoins de la cause, lui donne parfois la réplique illustrant ainsi les personnages évoqués.

 

 

kiki-fantomas.jpg

 

Ben Devie ( comédien, chanteur et danseur ) apporte toute sa fantaisie à de ludiques interventions. C'est ainsi qu'il sera Fantomas, lequel faisait tant rêver Alice, gratifiant au passage, les spectateurs d'une pluie de fleurs ! …

 

Allez-y, vous ne le regretterez pas et la façon dont la salle se remplit prouve bien que le bouche à oreille est le plus sûr moyen d'assurer le succès d'un spectacle quand le public est ravi, ce qui visiblement est ici le cas.

 

Simone Alexandre

 

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

 

 

09:13 Publié dans SPECTACLE MUSICAL | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.