Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2015

PLAY HOUSE de Martin Crimp

visuel-Playhouse.jpg

 

 

Théâtre de Belle Ville

 

94, rue du faubourg du Temple

 

75011 PARIS

 

 

(M°Goncourt ou Belleville)

 

Loc. 01 48 06 72 34

 

http://www.theatredebelleville.com/

 

Pl. 25€ - T.R. 15€

Tarif jeune : 10€

 

A 19h30 du mardi au samedi

A 20h30 le dimanche

 

Relâche les 7, 8, 9, 19, 20, 21 mai

 

 

Jusqu'au : 26 JUIN 2015

 

 

Traduction : Rémy Barché et Adèle Chaniolleau

 

Mise en scène : Rémy Barché

 

avec Mytille Bordier et Tom Politano

 

et la voix de Paulette Wright

 

 

play-house-2.png

( photos : Axel Coeuret )

 

 

Un jeune couple arrive … se suivant étroitement.

Annonce est faite : 13 scènes en une toute petite heure.  

Le rythme sera donc rapide, mieux, survolté. Un peu à l'emporte-pièce aussi. Car ils n'en revienent pas, … Enfin ! ils sont chez eux et projettent leur amour démonstratif sur chaque objet constituant le mobilier. Home, sweet home ! 

 

Un échange de regards déclenchera des déclarations d'amour en écho car visiblement chacun aime aimer l'autre … 

Un cadeau de bienvenue sans nul doute ? Le contenu du carton sera pour le moins inattendu mais il en faut plus que cela pour perturber une lune de miel. Quoique …

 

Au fait, l'amour est il lui aussi frappé de péremption, comme les yoghourts ? 

Mais Katrina et Simon n'en sont pas encore là, voyons … et pour se le prouver, une petite gymnastique intime est la bienvenue.

 

C'était bien sûr, compter sans les voisins et plus précisément, une voisine, attirée par ce qu'elle vient d'entendre ...

Un grand point d'interrogation entouré d'un triangle s'inscrit brusquement dans l'imagination des spectateurs. Pour éloigner cette hypothèse, Katrine possède des arguments frappants et Simon n'a rien d'un Petruchio.

 

En revanche, profitant d'une absence du jeune époux, le père a semble t-il, apporté une relique, témoignage du passé, laquelle aura valeur de piqure de rappel dans l'esprit de la jeune femme réalisant alors qu'elle n'est plus libre. Comment croyez-vous que tout cela va finir ? ...

 

La seule chose que je puis vous dire est que le spectacle se terminera de façon abrupte, nous laissant à nos réflexions et comparaisons personnelles. Intéressant ...

 

 

Play-house.jpg

 

 

" Vision fugitive et toujours poursuivie " … Très bizarrement, cet air hantait mon esprit en sortant. Allez savoir pourquoi ?

 

Simone Alexandre

 

Bandeau horizontal Theatrauteurs.jpg

06:54 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.