Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2015

Les jardins de l'horreur de Daniel Call

aff.jardins-horreur.jpg

L'ATALANTE

 

10, Place Charles Dullin

 

75018 PARIS

 

 

(M° Anvers)

 

tél. 01 46 11 90

 

 

Pl.20€ - T.R. 12 & 15€

 

 

 

 

À 20h30 mercredi, vendredi, lundi

 

À 19h. jeudi, samedi

 

À 17h. le dimanche

 

représentations supplémentaires,

 

samedi 31 janvier & 7 février à 15h.

 

jusqu'au : 9 FÉVRIER 2015

 

Traduction de Françoise Delrue

 

Mise en scène : Agathe Alexis

 

avec Agathe Alexis, Bruno Boulzaguet, Samuel Churin, Teresa Ovidio

 

les2freres.jpg

 

 

À l'écoute de cette pièce, on pense immanquablement à la fameuse phrase de Gide : " famille, je vous hais ! " mais en réalité, le discours va beaucoup plus loin ...

 

J'ai cru déceler la métaphore de deux pays en guerre, de deux pays frères qui plus est. Les exemples furent nombreux de par le monde et le restent, hélas. 

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgUn couple visiblement aisé, possédant un bon niveau culturel, ( ils aiment du reste à le démontrer ) vient de s'installer en dehors de la ville afin de bénéficier d'un peu plus de calme et si possible, de liberté. 

 

La décoration de ce nouveau lieu dans lequel ils vivent fut rigoureusement choisie en direction de l'épure. Ici, rien de superflu et pour reprendre une expression quelque peu galvaudée : c'est rigoureusement zen ! 

 

Le climat le sera moins avec l'arrivée du frère de l'homme et de son épouse, lesquels vont littéralement bousculer puis envahir les lieux ce, de façon dévastatrice et absolument consternante.

 

Sigi (Bruno Boulzaguet) est un scientifique un peu distrait qui vit de toute évidence sur une autre planète. Son épouse Sonni (Agathe Alexis) est une femme de caractère mais dont l'éducation devrait (en principe) éloigner les débordements … Sa patience ne durera pas longtemps.

 

Le couple de parents et voisins correspond exactement à ce que les premiers exècrent et en plus, sont non seulement envahissants mais stupides, ignares et dirigistes. 

 

Friedo (le frère de Sigi (Samuel Churin) est le prototype même du mari qui se laisse déborder par son épouse. Brave type, mais …

 

Frieda ( truculente Teresa Ovidio ! ) est une ménagère inculte qui se pique d'intérêt pour le nazisme et dont la tête remplie de fraîche date restera à jamais mal faite.

Elle illustre parfaitement le : " moins on a de culture et plus on l'étale " 

 

Le climat deviendra rapidement paroxystique et ce, jusqu'à l'apocalypse finale.

Je ne dirai pas " âmes sensibles s'abstenir " mais plutôt restez réceptifs tout en vous blindant moralement car ce spectacle remarquablement bien joué et mis en scène de façon magistrale n'est pas anodin; il convient juste de percevoir les situations au second degré afin de les recueillir avec humour sans pour autant passer à côté du message … 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

les2femmes.jpg

 

( photos : Pascal Gely ) 

 

4242737478.jpg

10:36 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.