Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2014

Fred Pellerin " De peigne et de misère "

aff.F.Pellerin.jpg

L'ALHAMBRA

 

23, rue Yves Toudic

 

75010 PARIS

 

( M° Jacques Bonsergent

ou République)

 

Loc. 01 40 20 40 25

 

 

Pl.30 à 35€

 

Du 30 NOVEMBRE au 3 DECEMBRE 2014

 

le 30 à 17h, les 1,2,3. XII à 20h.30

 

 

FPenscène.jpg

 

 

Nous connaissions déjà le Barbier de Séville … maintenant nous pourrons faire mention du Barbier-de-Saint-Elie-de-Caxton, désormais légendaire petit village de la Belle Province, là, où des grand-mères préhistoriques, flanquées d'un petit-fils échevelé pouvaient il n'y a pas si longtemps, admirer le lever du jour et toutes les merveilles que la nature est encore susceptible de nous offrir.

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgA peine notre ludion québécois a t-il posé un pied sur l'espace scénique, qu'il est salué par un tonnerre d'applaudissements ! 

Par la suite, les rires nous empêcheront (presque) de saisir ce qu'il dit, tant la ferveur du public est grande …

 

Ce conteur sait de qui tenir : la mère-grand déjà évoquée étant une raconteuse d'histoires comme on n'en fait plus et comme il fallait maintenir le flambeau allumé, Fred s'y est collé. De toutes façons, il était fait pour ça car les mots lui viennent naturellement et à toute vitesse ainsi que des expressions de son cru, lesquelles ont le pouvoir de créer les images qui imprimeront notre imaginaire conquis.

 

Car, grâce à lui, il est là, bien là, Méo le barbier et ses coupes décoiffantes persuadé qu'il est que, " chaque cheveu fait de l'ombre sur terre " (fin de citation). Certains courent encore y compris Fred Pellerin lequel parcourt le monde avec ses spectacles, cheveux au vent.

 

Ce post-adolescent n'a pas son pareil pour évoquer les cinq religieuses qui ponctuellement venaient solliciter les soins pudiques du barbier à l'abri de leurs voiles qui eussent aussi bien été islamiques maintenant que la mode se répand.

A condition bien sûr, que ces dernières veuillent bien se soumettre à une main d'homme autre que celle de l'époux et si la clientèle devenait alors plus nombreuse le " calendrier liquide " n'y suffirait pas. ( pour plus amples explications, prière d'assister au spectacle ! )

 

Et puis, il y a cette femme, prolifique ô combien, cette Madame Gélinas aux 473 enfants; sans oublier Robert Einstein l'inventeur des mathématiques sans chiffres.

Comment ne pas citer Solange qui victime d'une piqure d'abeilles traversa le miroir porteuse d'une natte de trois cheveux aussi longue que l'éternité ?

 

Par le biais de ses histoires quasi fantastiques et de ses poétiques chansons, Fred Pellerin a le don de nous enchanter. Hélas, ce lutin ne fait que passer aussi en l'applaudissant comme il le mérite soufflons lui : " dis, quand reviendras-tu ? …" En attendant, faites vite car il n'y a plus que ce soir et demain pour l'aller voir mais croyez-moi, ça vaut le déplacement ! 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

et-de-misère.jpg

Alhambra.jpg

14:58 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.