Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2014

Chambre froide de Michele Lowe

aff.chambre-froide.jpg

 

La Pépinière Théâtre

7, rue Louis-le-Grand

75002 PARIS

 

(M° Opéra)

 

Tél. 01 42 61 44 16

 

 

Pl. 22 à 42 €

 

A 21h. du mardi au samedi

Matinée le samedi à 16h.

 

 

Adaptation et mise en scène : Sally Micaleff

 

avec Pascale Arbillot, Anne Charrier et Valérie Karsenti.

 

 

Drôles de dames ...

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgLa série télévisuelle " Desperate Housewives " faisant un tabac auprès de certains (certaines, surtout) depuis des années, il était fatal qu'un théâtre s'inspirât - au moins partiellement - du thème,  à son tour.

 

Trois femmes, jeunes et belles et surtout pas célibataires … ont coutume de se rencontrer et d'échanger bien sûr, leurs impressions d'épouses et pourquoi pas de mère ? 

 

Comme les couples amis sortent souvent ensemble, les maris sont là également mais on ne fera que les entendre depuis la pièce à côté, c'est à dire le salon, alors que ces dames se contentent de hanter la cuisine où elles sont censées tout préparer pendant que leurs hommes s'éclatent " entre mecs."

Il faut bien reconnaître qu'il en va presque toujours de même dans nos sociétés européennes soi-disant " avancées. " 

 

C'est ainsi que nous apprendrons que le mari de Nicky est sur le point d'effectuer un petit séjour à l'ombre pour détournement de fonds, que celui de Molly a programmé son téléphone afin qu'elle puisse spontanément lui dire qu'elle l'aime toutes les deux heures et qu'enfin l'époux de Debra s'apprête à convoler en injustes noces avec une femme friquée. Grande est alors la tentation d'ajouter " elle est pas belle, la vie ? " … Avouez qu'il y a largement de quoi se transformer en mante religieuse ce que nos trois complices ne vont pas tarder à devenir.

 

En attendant, les dames s'agitent beaucoup, font beaucoup de bruit et pas pour rien, se jalousent un petit peu au passage comme toute femme qui se respecte mais restent solidaires car il est prouvé depuis longtemps que seule l'union féministe fait la force de celles qui ont un jour eu le malheur de dire : " oui "

 

Les situations sont excessives, frisant parfois la caricature mais le public rit de bon coeur ce qui tombe bien car on est venu pour cela. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

CHAMBRE FROIDE Photo libre de droits (c)dr.jpg

La Pépinière.jpg

14:01 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.