Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2014

Marcelle et Marcel de Marc Delaruelle

Marceletmarcelle-h.jpg

 MANUFACTURE DES ABBESSES

7, Rue Véron

75018 PARIS

 

(M° Abbesses ou Blanche)

 

Loc. 01 42 33 42 03

 

Pl. 24€ - T.R. 13€

 

 

 

jeudi, vendredi et samedi à 21h,

 

dimanche à 17h.

 

 

jusqu'au : 27 JUILLET 2014

 

 

Texte et mise en scène : Marc DELARUELLE

 

avec Claude MAILHON et Patrice RICCI

 

 

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgIl faut parler des choses graves non pas légèrement mais avec une brillante légèreté ce que Marc Delaruelle maîtrise parfaitement.

Chaque vieillissement est un drame, pour les artistes encore plus, eux dont le narcissisme exacerbé constitue le fonds de commerce ...

Imaginez deux comédiens ayant remporté un succès international dans les rôles respectifs de Roméo et Juliette lesquels, au fil des décennies ressemblent forcément, de moins en moins à leurs personnages.

C'est le sort inéluctable qui guette ceux que l'on nommait jadis " les jeunes premiers. "

L'épreuve est rude et vécue ici différemment. Marcelle et Marcel forment un couple tant à la ville qu'à la scène : double drame. L'exploit est ici de nous faire rire de bout en bout.

Patrice Ricci fait preuve d'une énergie et d'une drôlerie incroyables dans ce rôle d'acteur vieillissant, lequel refuse d'admettre l'évidence.

A contrario sa partenaire, Claude Mailhon, accueille la situation avec philosophie et bienveillance pour son double irascible.

Le rire protège des émotions, c'est bien connu et sans lui, sans doute serions nous chaque jour un peu plus désespérés par la constatation du temps qui passe or ces deux là n'ont rien perdu de leur charme non plus juvénile certes mais bien présent. 

Ici, nul désespoir, l'auteur étant talentueux (ce n'est un mystère pour personne) et ce couple de comédiens fait bien plus qu'être à la hauteur de la situation.

Par conséquent, allez-y, je vous promets de passer en leur compagnie un excellent moment et en dépit de l'éternelle querelle des Anciens et des Modernes, des trouvailles farfelues de certains metteurs en scène ou de l'impuissance des affaires culturelles, le théâtre lui est bien vivant surtout quand il est porté de la sorte.

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

MetM.jpg

292581796.jpg

10:01 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.