Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2014

Monsieur Belleville de et par Thibault Amorfini

aff.Mr-Belleville.jpg

Théâtre de Belle Ville

94, rue du fbg. du Temple

75011 PARIS

 

(M° Goncourt ou Belleville)

 

Loc. 01 48 06 72 34

 

du mardi au samedi à 21h.15

Dimanche à 20h.30

 

Relâche les 14, 20, 24 & 29 Juin

 

 

jusqu'au 13 JUILLET 2014

 

 

Texte, vidéos et idée originale : Thibault Amorfini

 

Mise en scène : Brigitte Sy

 

Musique : Aurore Juin

 

avec  Thibault Amorfini, Erwan Daouphars, Céline Groussard, Ludovic Lamaud, Hélène Vivies.

 

 

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgBelleville, quartier populaire par excellence, aimé par les uns, honni par les autres, lesquels n'hésitent pas à dénoncer " la faune " qui s'y presse … 

En cette époque où les gens ont tendance à vivre par écran interposé, celui qui se nomme ou se surnomme plus exactement " Monsieur Belleville ", ce vagabond infatigable, hante les rues, attentif à tout ce qui se passe, incroyablement disponible à ceux qu'il croise.

L'homme est jeune - baskets et blouson - porteur également d'un bonnet enfoncé profondément sur la tête en dépit d'une chevelure qui a tendance à vouloir prendre le large. Au fil des mois et des intempéries ce poète réinvente la ville.

C'est ainsi qu'il porte la même attention au pigeon mourant qu'à ce père Noël nain.

Bref, il est disponible à tous, qualité devenue rarissime ! 

Tandis que certains s'inventent une autre vie en n'hésitant pas à se faire passer pour ce qu'ils ne sont pas, lui est bien réel, authentique et cependant, complètement atypique. 

Ne croyez pourtant pas qu'il vive hors du temps ce, parce qu'il se passe aisément d'internet ou de téléphone portable.

Il s'inquiète même régulièrement de ce qui se passe dans le monde en consultant la presse écrite, démarche oubliée depuis longtemps par le plus grand nombre d'entre nous et croyez moi, son geste n'a rien de ringard. Car ce jeune SDF n'a pas perdu le goût de vivre, d'apprécier les autres.

Certes, beaucoup de ceux qui sont actuellement dehors et vivent en toute logique, cette situation plus mal que lui, crieraient à l'idéalisme (dans le meilleur des cas) alors que ce témoin actif nous aide tout simplement à voir ce que nous ne savons plus regarder, c'est à dire, les autres.

Moi qui suis généralement allergique à l'utilisation de vidéos au théâtre, je dois reconnaître que celles-ci sont superbes et porteuses d'une grande signification.  Il s'agit pour l'heure du premier volet d'un diptyque consacré à l'urbanisme humain (par conséquent à suivre …) et le texte écrit par Thibault Amorfini est à la disposition des spectateurs qui désireraient le lire après avoir vu le spectacle. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

Monsieur Belleville ok@lan.jpg

2589952664.jpg

15:24 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.