Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2014

LE CAVALIER SEUL de Jacques Audiberti

Lecavalieretlareine.jpg

THÉÂTRE 14

20, Avenue Marc Sangnier

75014 PARIS

 

(M° Pte de Vanves)

 

Loc. 01 45 45 49 77

 

Pl. 25€ - T.R. 18€

- 26 ans : 11€

 

mardi, vendredi, samedi à 20h.30

mercredi, jeudi à 19h

matinée samedi à 16h.

 

jusqu'au 5 Juillet 2014

 

Mise en scène : Marcel Maréchal

 

Dramaturgie : François Bourgeat

 

 

avec : Marina Vlady, Marcel Maréchal, Emmanuel Dechartre, Antony Cochin, Michel Demiautte, Nassim Haddouche, Mathias Maréchal, Céline MartinSisteron, Julian Peres, Henry Valette.

 

les-trois.jpg

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgQuelle bonne idée que de remettre au goût du jour cette pièce de Jacques Audiberti ! Tout ici plaide en faveur du théâtre (du vrai) en rupture totale avec ces trop fréquentes approches difficultueuses que nous subissons à longueur d'année ...

Ici, nul risque que le spectateur s'ennuie car c'est un régal pour les yeux et les oreilles. Grâce à l'imagination de Jacques Angéniol, les costumes rutilent avec esprit. Le verbe audibertien bondit pour mieux illustrer cette épopée abhumaniste.

En ce tumultueux XIème siècle, nous suivons le cavalier Mirtus partant de son Languedoc natal pour Jérusalem qu'il nomme Jhébus-la-Sainte non sans avoir stationné quelque temps à Constantinople, dans le palais de l'empereur.

C'est même là que les contradictions du guerrier verront le jour car lui, le paillard, l'inconstant, le collectionneur de femmes, saisi par la ressemblance de la superbe Zoé avec sa mère, incitera l'autocrate à honorer l'épouse que ce dernier fuyait depuis longtemps.

L'agnostique pour ne pas dire l'incroyant, parti en Croisade par simple goût de l'aventure restera sidéré face à L'Homme qu'il ne pourra sauver car le Destin est ce qu'il est.

Le spectateur ravi admire l'éternelle beauté d'une Marina Vlady qui incarne ici trois personnages différents tandis qu'en une identique démarche Marcel Maréchal virevolte à son tour d'un personnage à l'autre de façon éblouissante. Mathias Maréchal est le Cavalier : superbe stature et fougue incontestable !  Très curieux est L'Homme incarné par Emmanuel Dechartre  promis non à la croix mais au supplice du pal (chaque époque ayant ses spécifiques supplices) lequel passe et repasse tel une question non élucidée.

L'ensemble de la distribution fonctionne au quart de tour et si je n'en dis pas plus c'est afin de vous permettre de mieux découvrir ce moment de bonheur théâtral absolu.

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

4personnages.jpg

 ( photos : Lot )

Logo théâtre 14.jpg

10:04 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.