Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2013

Le paquebot Tenacity de Charles Vildrac

Théâtre Essaïon

6, rue Pierre au Lard

75004 Paris


(M° : Hôtel de Ville / Rambuteau)


loc. 01 42 78 46 42

 

Pl. 20€ - T.R. 15€


jeudi, vendredi, samedi à 21h.30


jusqu'au : 9 NOVEMBRE 2013

 

Mise sn scène : Pierre Boucard


avec : Franck Cicurel, Barbara Castin, Pierre Boucard, Patrick Bethbeder, Cécile Malo et Michael Hirsch.


Hidoux-Bastien.png

 

Bandeau vertical Théâtrauteurs2.jpgTENACITY :  quel beau nom pour un bâtiment qui s'apprête à affronter vents et marées !  Deux rescapés de la Grande Guerre veulent s'y embarquer afin de tenter d'oublier le passé en allant vers un monde nouveau, qu'ils imaginent meilleur ...

 

Seulement voilà, une avarie va les retenir au port pour quelque temps et il suffit parfois de peu de jours pour que le destin s'inverse.


 

Mais ne brûlons pas les étapes, découvrons cet établissement, café-restaurant en bordure de mer, faisant éventuellement, pension de famille, tenu par deux femmes : Madame Cordier (excellente Cécile Malot) et son employée, Thérèse ( subtile Barbara Castin) qui assure le service en salle.

Les ouvriers ont l'habitude de s'arrêter là pour reprendre des forces en buvant un verre et jouer aux dés. Celui qui est plus solitaire pourra y lire tranquillement son journal.


Il y a Hidoux, ( incroyable Patrick Bethbeder ! ) le pilier de l'établissement qui n'en repart les trois quart du temps que fin saoul, lequel n'a pas la langue dans sa poche mais que tout le monde aime bien car il est pittoresque, ayant choisi de vivre autrement, se vantant d'être une anguille, car non récupérable.


Deux jeunes gens vont arriver, que personne ne connaît encore. Il s'agit de deux anciens typographes que la guerre de 14 a confisqué à la vie civile. Ils ont eu la chance d'en réchapper mais désormais veulent partir, quitter cette vieille Europe pour de nouveaux horizons, pour une nouvelle vie. 

Celui qui des deux décide toujours est Bastien (Franck Cicurel) tandis que son compagnon Ségard (Pierre Boucard) est plus discret, plus sensible ...

 

Que font deux jeunes gens brusquement immobilisés en un lieu où se trouve une fille jeune et jolie ? (Thérèse) Ils vont lui conter fleurette, chacun à sa façon, je vous laisse imaginer la suite ... Quand le matelot anglais (Michael Hirsch) viendra annoncer que le paquebot est enfin prêt à partir, beaucoup de choses auront changé dans l'intervalle.

Cette pièce évoque le choix auquel nous sommes tous sans exception, un jour ou l'autre, confrontés : choisir son destin ou se laisser porter par lui ?

 

Nous passons là en leur compagnie à tous un moment privilégié car le ton de la pièce est profondément humain et les interprètes jouent parfaitement juste.

Cette pléthore de spectacles depuis la rentrée de septembre a fait que ne sachant où donner de la tête je n'ai pu voir cette pièce plus tôt.

Si ce n'est déjà fait, il ne vous reste donc que peu de temps pour la découvrir mais ne manquez surtout pas ce rendez-vous qui mériterait d'être incontournable. Du reste, la salle était pleine et les spectateurs ravis. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

Therese-Segard.png

EssAion.jpg

14:59 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.