Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2013

La Patiente de Anca Visdei


THEATRE du MARAIS

37, rue Volta

75003 PARIS


(M° Arts et Métiers)


Loc. 01 45 44 88 42


www.theatredumarais.fr


A 19h le samedi et à 15h. le dimanche


jusqu'au : 26 MAI 2013


consultation.jpg

 

Mise en scène : Pauline Macia


avec Barbara Lambert et Michaël Cohen


Durée du spectacle : 1h.15

 

La-patiente-1.jpg


 

Comment les choses se passent-elles avec un psy ' ? ...

Voilà ce qui intrigue ceux qui s'en gardent farouchement et intéresse les autres, entendez par là, ceux qui déjà y sont passés. C'est donc par excellence un sujet en or.

La petite salle escarpée du Théâtre du Marais (l'une des rares où l'on voit bien de partout)  se remplit de spectateurs curieux d'en savoir un peu plus tandis que la voix de dame Jeanne évoque en boucle le tourbillon de la vie ...

En attendant que la pièce commence, nous découvrons le décor. 

Côté jardin, un immense canapé sur lequel la visiteuse refusera obstinément de s'installer car elle le trouve très laid. Ce sera du moins la raison invoquée mais n'anticipons pas. Un tapis au pied de l'objet en question et face à nous, une mini-bibliothèque car le psy' en dehors de sa spécialité ne fera pas preuve d'une culture très éclectique ... une table-bureau nantie d'un tiroir dans lequel se trouve un jeu de cartes,  ajoutez à cela deux fauteuils, c'est à peu près tout mais suffisant pour établir l'atmosphère du lieu. 

Du psy' nous n'apprendrons rien (de prime abord) sinon que lorsqu'il ne bat pas les cartes entre deux rendez-vous, il s'adonne à l'art martial. 

Arrivée en trombe de la cliente - pardon - patiente conviendrait mieux si elle était un peu plus calme ...

Très, très agressive la dame ! Il est vrai que si elle était d'humeur égale sa visite n'aurait aucune raison d'être.

Ce que nous remarquons très rapidement, c'est le soin qu'elle apporte à sa tenue vestimentaire dont elle changera à chaque rendez-vous. Sa profession ? ... Elle écrit des feuilletons pour la télé (sans nul doute ineptes - vous en connaissez d'autres ? ...) tout en étant mariée à un informaticien dont elle envisage de se séparer. 

Le contexte est en place, il ne nous reste plus qu'à découvrir la suite des péripéties au grand mépris du secret professionnel mais c'est là le privilège du théâtre, non ?

Car ils vont nous intriguer de plus en plus, ces deux là, à grand renfort d'éclats et la dame ne se nomme pas Catherine pour rien puisqu'il semble évident qu'elle est à la recherche d'un Petruchio ... 

Cette femme courant d'air finira par enrhumer le consultant. Pourtant ce dernier avait une bonne dose d'humour à lui opposer et même si j'en ai déjà trop dit, croyez-moi, vous n'allez pas vous ennuyer !  La mise en scène est efficace et les deux interprètes (Barbara Lambert et Michaël Cohen) se mettent parfaitement et réciproquement en valeur. Vous passerez donc un excellent moment en leur compagnie. 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

 

fleurs.jpg

 

14:06 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.