Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2013

Amour et liberté d'après la pensée de Rudolf Steiner

Amour-Liberté.jpg


THEATRE de l'ILE ST LOUIS

39 Quai d'Anjou

75004 PARIS


(M° Pont-Marie)


Loc. 01 46 33 48 65


Tous les dimanches à 20h.30

 

Adaptation, mise en scène et interprétation : Jean Le Couëdic



 

L'oeuvre de Steiner n'est pas d'un accès facile. Aussi Jean Le Couédic qui se déclare depuis longtemps disciple du philosophe, a t-il eu l'idée d'adapter la quintessence de ces textes afin de l'offrir au public. 

Quelle meilleure porte d'entrée que celle qui passe par la parole d'un grand-père à son petit fils qu'il garde en l'absence des parents ?

Nous verrons donc le comédien-adaptateur maquillé en ancêtre, penché sur le berceau, prodiguant conseils indispensables à ce petit être, maillon d'une chaîne éternelle afin que sa parole se grave dans le subconscient de l'enfant.

Ce phénomène de relais va donc s'effectuer sous nos yeux attendris à la vision de toutes ces peluches prouvant que le dernier rejeton est un enfant comblé. 

Que l'on croie ou non à la vie avant la vie et à celle d'après, le propos ne peut qu'interpeller l'auditoire ... Quel est cet ancien Saturne, cet ancien Soleil et cette ancienne Lune ? A moins de rejeter le tout en bloc, plus d'un cherchera la clé de l'énigme en plongeant dans la lecture à venir de l'Oeuvre non pas au noir mais de lumière puisque c'est en quelque sorte ce qui nous est promis. 

Le bambin en question se nomme Michel, tel l'archange du même nom et il devra bien sûr, triompher du dragon qui réside en chacun de nous. 

Jean Le Couëdic distille le texte persuadé que " tout s'enregistre et se métamorphose " avant de générer la sagesse de l'esprit. Son humour nous fait observer qu'en dépit des vicissitudes de l'Histoire nous l'avons peut-être échappé belle : imaginez un Napoléon en possession du nucléaire ou plus prosaïquement, Louis XIV surfant sur Facebook ! 

 

Vous pourrez assister à ce spectacle chaque dimanche à 20h.30 et par amour, l'entrée est libre. Il vous faudra toutefois réserver de façon obligatoire car le lieu n'est pas extensible. Ensuite, vous pourrez vous poser la question,

 

" Et si l'Homme était un chantier en construction ? " ...

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com


j.le.Couédic.jpg

- Jean Le Couëdic -


10:48 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.