Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2013

Un ouvrage de dames de Jean-Claude Danaud.

visuel-ouvrage-D.jpg


ESSAION THEATRE

6, rue Pierre au Lard

75004 PARIS


(M° Rambuteau ou Hôtel de Ville)


Loc. 01 42 78 46 42


www.essaion.com


Pl. 20€ - T.R. 15€

 

A 21h.30 jeudi, vendredi, samedi


jusqu'au : 19 JANVIER 2013


 

Mise en scène : Caroline Riche


avec : Manon Barthélémy, Nicolas Rager, Caroline Riche


ouvrage-dames-C.jpg


 

Pour peu que " la crise " vous rende morose et que vous ne soyez pas allergiques aux poireaux, la recette vous attend à l'Essaïon où une grosse " marrade " figure au  menu. Rencontre provoquée sur un banc public où une veuve très particulière et très maquillée ( style Geneviève de Fontenay avec les lunettes de Garbo ) est rejointe par une ménagère à cabas, estampillée de première par son époux. J'entends d'ici gronder Les Chiennes de Garde ! 

La première porte son veuvage comme un drapeau, le revendique haut et fort et à ce titre est en mesure d'apporter la solution à tous les problèmes matrimoniaux.

Précisément, le problème en question est de taille et même assez encombrant ...

Arrivée d'une troisième commère, Mademoiselle Petitpas, jeune fille prolongée très, très Vamp dans le sens burlesque du terme, vraie obsédée sexuelle qui rêve intensément de ce qu'elle ne connaît pas.

Les hommes encore vivants joueront ici les Arlésiennes tout en étant omniprésents dans l'esprit de ces dames, qu'il s'agisse du mari, du vieil instituteur ou du curé, sans oublier le lieutenant-colonel Chapard décoré comme il se doit, de la légion d'honneur mais qui s'adonne à des collections pour le moins spéciales ...

En allant voir cette pièce vous ne risquerez certes pas une hernie au cerveau, en revanche je vous promets des courbatures au niveau des zygomatiques car cette farce est irrésistible de bout en bout. Les trois interprètes s'en donnent à coeur joie et conséquence logique, nous aussi, alors vous savez ce qui vous reste à faire ? ... 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

Ouvrage-dames-B.jpg

( photos : Pierre-André Clergue)


14:31 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.