Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2012

Poil de carotte de Jules Renard

affiche PdC.jpg


LUCERNAIRE

Centre National d'art et d'essai

53, rue Notre-Dame-des-Champs

75006 PARIS


M° Vavin ou N.D.des Champs


loc. 01 45 44 57 34


www.lucernaire.fr


A 18h.30 du mardi au samedi


jusqu'au : 2 février 2013

 

Mise en scène : Michel Pilorgé


avec Morgane Walther (Poil de Carotte) - Michel Pilorgé (Mr Lepic) - Annie Monange (Mme Lepic) Alexia Papineschi (Annette)


poil-de-carotte.jpg


 

Gardons nous de toute rigueur excessive car il n'est pas facile de jouer un travesti, (il est des comportements innés peu aisés à composer.) Or ici, par une fantaisie du metteur en scène, François dit Poil de Carotte appartient à l'autre sexe et se voit de surcroît infligé (e) d'une perruque dont la couleur se veut approximativement évocatrice. Plus d'adolescent hirsute mais un jeune ado qui s'ingénie à ne pas trop déplaire à sa génitrice. Très vipère onctueuse, cette Madame Lepic, laquelle ajoute du coruscant à son venin au fil des bénitiers !  ...

Monsieur Lepic est comme beaucoup d'hommes qui un jour se réveillent piégés et fuient leur marâtre conjugale en allant à la pêche ou à la chasse (parfois les deux) -

Dans la salle beaucoup de familles et de jeunes enfants attentifs à tout ce qui est dit tant il est évident que ça n'arrive qu'aux autres (du moins les parents veulent ils s'en persuader)

Que l'on soit fille ou garçon, nous avons tous été un peu " Poil de Carotte " dans notre enfance et la complaisance à se reconnaître dans le personnage nous a tous - un temps - marqués. Certes, à l'époque les adolescents incompris n'incendiaient pas les voitures mais le ressenti est identique au fil des siècles. De là où il est, Roger Hart a dû aimer le décor et se croire comme chez lui.

Dois-je ajouter que si j'ai eu parfois, tendance à trouver les personnages un tantinet décalés par rapport à la perception que j'avais d'eux, Alexia Papineschi dans le rôle d'Annette est absolument parfaite et en dépit de son rôle secondaire, vaudrait à elle seule le déplacement ! 

 

Simone Alexandre

www.theatrauteurs.com

père-et-fils.jpg

( photos : Alessandro Manna)


 

20:58 Publié dans THEATRE | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.